archiviste

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) Dérivé de archives avec le suffixe -iste.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
archiviste archivistes
\aʁ.ʃi.vist\

archiviste \aʁ.ʃi.vist\ masculin et féminin identiques

  1. (Bibliothéconomie) Celui, celle qui est préposé à la garde des archives.
    • Il vient d’obtenir une place d’archiviste.
    • Angèle. — Le gueux !… il a eu le cynisme de les consigner dans ce carnet, afin que la postérité n’en ignorât sans doute !… Il ne se contentait pas d’accomplir. Il fallait qu’il enregistrât !… Coureur !… Et archiviste !… Ah ! ça m’a édifiée sur sa conduite… — (Georges Feydeau, Le Système Ribadier, acte I, scène 2)
    • Archiviste paléographe.
    • Swann demanda à faire la connaissance de tout le monde, même d’un vieil ami des Verdurin, Saniette, à qui sa timidité, sa simplicité et son bon cœur avaient fait perdre partout la considération que lui avaient value sa science d’archiviste, sa grosse fortune, et la famille distinguée dont il sortait. — (Marcel Proust, Un amour de Swann, 1913, réédition Le Livre de Poche, page 24)
    • Dans un vieux code où se résument les usages du lieu, pour comble de malheur, l’archiviste de la Préfecture découvre qu’il n’est pas permis, à moins de trois cents mètres de l’église, d’ouvrir un bordel. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, pages 376-377)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin archivista
\ar.ki.'vi.sta\
archivisti
\ar.ki.'vi.sti\
Féminin archiviste
\ar.ki.'vi.ste\

archiviste \ar.ki.'vi.ste\ féminin pluriel

  1. Féminin pluriel de archivista.