armadille

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Petite armée navale) (Siècle à préciser) De l'espagnol armadilla (« petite armada »).
(Tatou) (Siècle à préciser) De l'espagnol armadillo.
(Cloporte) (Siècle à préciser) Par analogie du cloporte carapaçonné comme le tatou.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
armadille armadilles
\aʁ.ma.dij\

armadille \aʁ.ma.dij\ féminin

  1. (Histoire) (Marine) Petite armée navale.
    • Malgré l’Europe, la distance, la Flotte que l’on sait, quasi-fantôme, on lui consent douze bons navires de guerre et 800 soldats de France. S’y ajoute, à sa demande, une armadille d’Espagne, avec son mille hommes d’équipages, en plus du pouvoir d’engager, indépendamment des milices coloniales et, bien sûr, de ses «coureurs des bois», tout ce qu’il veut en flibustiers, c’est-à-dire en «libres faiseurs de butin». — (Claude Marc Bourget, « LUMIÈRES ET RÉACTIONS SUR LE MOYNE D’IBERVILLE » in ÉGARDS n°12 du 21 juin 2006)

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
armadille armadilles
\aʁ.ma.dij\

armadille \aʁ.ma.dij\ masculin

  1. (Zoologie) Synonyme de tatou.
    • L’Indien arrive et saisit l’animal par la queue qui est fort longue ; l’armadille ouvre ses écailles et les serre si fort contre les parois de sa tannière, que l’Indien lui arrache plustôt la queue que de l’en faire sortir ; dans ce cas le Chasseur le chatouille avec un bâton ou avec le bout de son arc, et aussi-tôt il serre ses écailles et se laisse prendre sans peine. — (Hist. naturelle de l’Orénoque, par Gumilla, tome III, page 226 ; cité par « Buffon dans Histoire naturelle, générale et particulière, avec la description du cabinet du roi » tome X.)

TraductionsModifier

Nom commun 3Modifier

Singulier Pluriel
armadille armadilles
\aʁ.ma.dij\

armadille \aʁ.ma.dij\ masculin

  1. (Zoologie) Sorte de cloporte (Armadillidium vulgare).

Voir aussiModifier

RéférencesModifier