arrière-arrière-grand-mère

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de arrière-grand-mère avec le préfixe arrière-.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
arrière-arrière-grand-mère arrière-arrière-grand-mères
arrière-arrière-grands-mères
\a.ʁjɛ.ʁ‿a.ʁjɛʁ.ɡʁɑ̃.mɛʁ\

arrière-arrière-grand-mère \a.ʁjɛ.ʁ‿a.ʁjɛʁ.ɡʁɑ̃.mɛʁ\ féminin (pour un homme, on dit : arrière-arrière-grand-père)

  1. Mère de l’un des arrière-grands-parents.
    • — Au cours de la réception qui fait suite à la remise des Palmes, raconte le jeune homme, mon arrière-arrière-grand-mère va faire une très mauvaise rencontre. — (Jean-François Pré, Duel à Biarritz, Éditions 12/21, 2013)
    • Jusqu'à la Première Guerre mondiale, la plupart de nos grands-mères – les arrière-arrière-grands-mères de notre petit-enfant – nourrissent leurs bébés, c'est-à-dire nos mères et nos pères, au sein, comme cela s'est fait depuis des millions d'années. — (Sylvie Marion, Les Nouvelles Grands-mères: L'art et la manière d'être grand-mère aujourd'hui, Librairie Hachette, 1995)
    • Par ailleurs, l'une de ses arrière-arrière-grand-mères étant née à La Nouvelle-Orléans dans une famille d’origine martiniquaise. John Lewis a aussi un peu de sang français... — (Thierry Lalo, John Lewis, Éditions du Limon, 1991, page 10)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier