arrière-grand-père

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de arrière et de grand-père.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
arrière-grand-père arrière-grands-pères
\a.ʁjɛʁ.ɡʁɑ̃.pɛʁ\

arrière-grand-père \a.ʁjɛʁ.ɡʁɑ̃.pɛʁ\ masculin (pour une femme on dit : arrière-grand-mère)

  1. Le père de l’un des grands-parents.
    • Rabalan était le dernier représentant d’une famille de sorciers qui, durant plus d’un siècle, régnèrent dans Trélotte. Son arrière-grand-père, son grand-père, son père, tous ses oncles et tous ses cousins avaient été sorciers, et l’on racontait d’eux des choses terribles et merveilleuses. — (Octave Mirbeau, Rabalan)
    • Il avait eu huit enfants. Le dernier, qui s'appelait Claude-Etienne et qui était né à quelques kilomètres de Lemuy, au village de Supt, fut l’arrière-grand-père de Louis Pasteur. — (René Vallery-Radot, La vie de Pasteur, Hachette, 1900, Flammarion, 1941, p.6)
    • Certaines familles présentent des aïeux prestigieux dans le champ militaire : deux ont un arrière-grand-père maréchal de France ou général de la guerre de 1914-1918. — (Josselin Tricou, « Entre masque et travestissement : Résistances des catholiques aux mutations de genre en France: le cas des "Hommen" », dans la revue Estudos de Religião, vol. 30, n° 1, jan.-avr. 2016, p. 54)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier