Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dérivé de arrogant et du suffixe -ment.

Adverbe Modifier

Invariable
arrogamment
\a.ʁɔ.ɡa.mɑ̃\

arrogamment \a.ʁɔ.ɡa.mɑ̃\ invariable

  1. Avec arrogance.
    • Oser arrogamment se vanter à mes yeux,
      D’être juste seigneur du bien de mes aïeux !
      — (Pierre Corneille, Héraclius empereur d’Orient, I, 2)
    • Il a vu ses faisceaux marcher arrogamment et braver nos drapeaux. — (Pierre Corneille, Pompée, IV, 1)
    • Cependant le héros pudibond se rengorge comme un paon, et lève arrogamment la crête, lorsque son prôneur impudent ose égaler aux dieux le plus méprisable des faquins […] — (Érasme, Éloge de la folie, 1509, traduction de Thibault de Laveaux en 1780)
    • L’âme comptait seule ; on posait arrogamment comme un fait l’immortalité de cette entité vague que nous n’avons jamais vu fonctionner dans l’absence du corps, avant de prendre la peine d’en prouver l’existence. — (Marguerite Yourcenar, Mémoires d’Hadrien, Plon, 1958 ; coll. Folio, 1974, p. 227.)

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier