FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’italien assassino, emprunté à l’arabe حشاشين, ḥašāšīn[1] (pluriel de حشاش, ḥašāš) : consommateurs de hachich, dérivé de حشيش (« ḥašīš ») qui signifie en arabe « herbe » et « cannabis »[2]. Hachachin désignait initialement les membres d’une secte militante musulmane, également nommée Nizârites, particulièrement active au XIe siècle en Perse et qui assassinait publiquement ses opposants[3]. Leur chef, personnage charismatique, était Hassan ibn al-Sabbah. Selon une légende colportée par leurs ennemis, afin de mieux les endoctriner, ce chef aurait fait boire à ses partisans une décoction à base de chanvre, d’une part pour les euphoriser afin qu’ils puissent aller au bout d’eux-mêmes et accomplir des missions-suicides, d’autre part pour les maintenir à sa merci[4].
Diverses étymologies furent proposées par le passé, la plupart fantaisistes, en raison surtout des orthographes variant d’un auteur à l’autre et de l’ignorance de l’arabe. Ainsi Pierre de Cazeneuve et Antoine Court de Gébelin tiraient-ils le mot d’un terme teuton sahs, sachs, ou soehs, qui signifie (« coutelas ») pour le premier et (« roi des rois ») (shah) pour le second[5]. On a avancé aussi que le mot pourrait venir de « Djabal-Assikkin » : nom de la montagne qui servait de forteresse à la secte, et qui signifie (« Mont des couteaux »)[6]. Pour Thomas Hyde, suivi dans son opinion par Gilles Ménage et Étienne Maurice Falconet, le mot provient de hassas dérivé de hassa qui signifie (« exterminer »)[7]. Le philologue et orientaliste allemand Johann Jacob Reiske proposait hassassini, tiré de عسس حسن, ʿasas Ḥasan (« sentinelles, gardiens, et par extension partisans de Hasan »)[8]. De nos jours encore, certains auteurs n’hésitent pas à remettre en cause non pas l’origine arabe du mot mais l’étymon hachich. Ainsi, Amin Maalouf donne-t-il dans son roman Samarcande (mettant en scène, entre autres, Hassan ibn al-Sabbah) une étymologie nouvelle : أساس, asās qui veut dire « base », « fondement », un synonyme du mot dont Al-Qaïda tire son nom[9]. Mais il faut remarquer que pas une de ces hypothèses ne peut disputer la pertinence de l’étymon حشيش / حشاشين communément reconnu depuis le XIXe siècle[10][11][12][13][14].
Au XIIIe siècle, le mot passa en italien sous la forme assassino pour désigner un chef musulman combattant les chrétiens, et puis un tueur à gages. Au XVIe siècle, le mot passa en français avec ce sens pour désigner toute personne payée afin de commettre un meurtre[15].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
assassin assassins
\a.sa.sɛ̃\

assassin \a.sa.sɛ̃\ masculin (pour une femme, on dit : assassine)

  1. Celui ou celle qui assassine.
    • Le chevalier d’industrie, la fille de joie, le voleur, le brigand, et l’assassin, le joueur, le bohème sont immoraux, et le brave bourgeois éprouve à l’égard de ces « gens sans mœurs » la plus vive répulsion. — (Max Stirner, cité dans Le Stirnérisme, Émile Armand, 1934)
    • Les foules annamites endureront-elles longtemps les assassins payés par la Démocratie ? — (Paul Nizan, Les chiens de garde, 1932)
    • Qu’il est joli garçon l’assassin de papa ! — (Georges Fourest, La Négresse blonde, 1909)
    • Il était question dans la complainte d’un assassin qui expose aux juges les raisons qui l’ont poussé à tuer sa maîtresse. — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • L’assassin a été pris.
    • On a poursuivi les assassins.
    • Il est tombé sous les coups d’un assassin.
    • Il a été blessé par un assassin.
    • Crier à l’assassin.
  2. Nom donné à une mouche, un grain de beauté factice. Le Nouveau dictionnaire universel de Prosper Poitevin ( 1868 ) la définit comme placée sous l’œil ( voir assassine ).

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin assassin
\a.sa.sɛ̃\
assassins
\a.sa.sɛ̃\
Féminin assassine
\a.sa.sin\
assassines
\a.sa.sin\

assassin \a.sa.sɛ̃\

  1. (Poétique) Qui va donner la mort.
  2. (Figuré) Qui a des intentions de meurtre.
    • Un regard assassin.
    • Des yeux assassins.
  3. (Figuré) Extrêmement critique, sans merci.
  4. (Figuré) D’une grande violence.
    • Dans les cas les plus extrêmes, le cyber-harcèlement génère un flot de messages d’une violence inouïe. […] Aussi choquantes soient-elles, ces paroles assassines citées en exemple sont loin d’être caricaturales. Et encore moins imaginaires. — (Georges Lekeu, Protéger les enfants et les ados du cyber-harcèlement sur L’Avenir.net, 7 décembre 2016. Consulté le 3 mars 2021)

SynonymesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

  1. Ḥašāšīn حشاشين sur le portail lexicographique almaany
  2. Ḥašīš حشيش sur le portail lexicographique almaany
  3. Amin Maalouf, Samarcande, 1988
  4. fr sur l’encyclopédie Wikipédia  .
  5. Histoire et mémoires de l’Institut royal de France, Tome 4, Paris, 1818, p. 22
  6. Ibid.
  7. Ibid. p. 22/23
  8. Christine Millimono , La secte des assassins XIe-XIIIe siècle, L’Harmattan, 2009, p. 15
  9. Amin Maalouf, Samarcande, Jean Claude Latès, 1988
  10. « assassin », dans TLFi, Le Trésor de la langue française informatisé, 1971–1994 → consulter cet ouvrage
  11. A universal etymology dictionary, 2008 → consulter cet ouvrage
  12. Henri Lammens, Remarques sur les mots français dérivés de l’arabe, Beyrouth, 1890, p. 28
  13. Marcel Devic, Dictionnaire étymologique des mots français d’origine orientale : arabe, persan, turc, hébreu, malais, Amsterdam, 1876, p. 38
  14. Antoine Paulin Pihan, Dictionnaire étymologique des mots de la langue française dérivés de l’arabe, Paris, 1847, p. 46
  15. Pathologie verbale, ou Lésions de certains mots dans le cours de l’usage d’Émile Littré. Lire le texte transcrit sur wikisource

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

assassin

  1. Assassin.

PrononciationModifier

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

De l’italien assassino. L’origine du mot vient du nom persan حشیشیون, ḥašišiywn qui désignait les membres d’une secte militante musulmane, également nommée Nizârites, particulièrement active au XIe siècle en Perse et qui assassinait publiquement ses opposants[1].

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
assassin
\asaˈsi\
assassins
\asaˈsis\

assassin \asaˈsi\ (graphie normalisée) masculin

  1. Assassin.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Amin Maalouf, Samarcande, 1988