FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XIe siècle)[1] Du latin assultus (« assaut ») devenu *assaltus en latin populaire ; voir saut, sursaut, etc.

Nom commun Modifier

Un assaut (5) en savate (boxe française).
Singulier Pluriel
assaut assauts
\a.so\

assaut \a.so\ masculin

  1. Attaque, action d’assaillir.
    • Quant à la ville […], elle garde encore les traces du terrible assaut de Skobeleff en 1880, murailles démantelées, bastions en ruines… — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VIII, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • A Clervaux, les Allemands relancèrent l’assaut contre le château. Finalement les obus à charge creuse eurent raison des épaisses murailles, et des incendies éclatèrent. — (Peter Elstob, Bastogne : la bataille des Ardennes, traduit par André Comhaire, Verviers : Gérard & cie (collecion Marabout), 1970, page 50)
    1. Irruption soudaine, attaque.
      • Les assauts de la tempête.
      • Ce malade éprouvera encore quelques assauts de son mal.
      • Sa fortune a essuyé un rude assaut.
  2. Sollicitation vive et pressante.
    • Tous les passants que je rencontrais portaient la main à leur chapeau de feutre et m'honoraient d'un salut respectueux; ceux que je croisais pour la dixième fois me saluaient une dixième fois, et j'avais fort à faire pour tenir tête à un pareil assaut de politesses. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 49)
    • Des bataillons de VRP lancés dans tout le pays à l’assaut des bars-tabacs, des tabacs-presse, des civettes repérables de loin grâce à leur célèbre carotte rouge. — (Marc Lomazzi, Comment la mafia du tabac nous manipule: Des cadres repentis brisent l'omerta, éd. Flammarion, 2015, chap. 10)
    • J’ai soutenu plusieurs assauts pour cette affaire.
    • On m’a livré plusieurs assauts pour m’obliger à cela.
    • Résister aux assauts des passions, de la tentation.
  3. (Escrime) Simulacre de duel où l’on ne se bat qu’avec des armes (fleurets ou épées) mouchetées.
    • Il y aura un assaut public dans la salle de ce maître d’armes.
    • Faire assaut avec le prévôt d’une salle d’armes.
    • Un assaut d’armes. On dit aussi
    • Assaut de sabre, de boxe, etc.
  4. (Figuré) Faire assaut de : lutter à qui l’emportera.
    • Faire assaut de luxe, de toilette, d’éloquence, de savoir, d’esprit, de flatteries, etc.
  5. (Savate) Simulacre de combat, particulièrement pratiqué dans les catégories jeunes.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • assaut sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

Ancien françaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

assaut \asawt\ masculin

  1. Assaut.

OccitanModifier

ÉtymologieModifier

Du latin assultus (« assaut »).

Nom commun Modifier

assaut \Prononciation ?\ (graphie normalisée) masculin

  1. Assaut.

PrononciationModifier

RéférencesModifier