Voir aussi : assidú

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin assiduus.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin assidu
\a.si.dy\

assidus
\a.si.dy\
Féminin assidue
\a.si.dy\
assidues
\a.si.dy\

assidu

  1. (Sens propre) (Figuré) Qui fait preuve d’assiduité.
    • Magistrat assidu aux audiences.
    • Écolier assidu au travail.
    • Être fort assidu auprès du prince.
    • Il était fort assidu auprès de cette femme.
    • Martin de l’Aisne, député au Corps législatif en 1809, fut nommé l’année suivante membre de la commission des finances, dont les travaux assidus et secrets convenaient à son esprit laborieux et timide. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 43)
  2. (Par extension) Qui est continu, qui se répète fréquemment.
    • La famille entretenait un culte marial assidu. Les grands-mères et arrière-grands-mères avaient toutes accompli le pèlerinage de Lourdes. Le folklore conservait de ces antiques pérégrinations quelques histoires scabreuses […]. — (Bernard Gardey, La foi hors les murs: Grappillage de la Saint-Martin, 1912-1999, Éditions Karthala, 2001, p. 50)
    • C'est désormais au Pakistan, ou en Iran, que la fréquentation des sites de téléchargement de films X est le plus assidue. Qui sait quelles bombes mentales s'allument dans les nuits solitaires de Kaboul ou de Karachi ? — (Hervé Juvin, Le gouvernement du désir, Éditions Gallimard, 2016)

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier