FrançaisModifier

 

ÉtymologieModifier

Apparenté à ostiner, venant d'obstiner. L'origine de la forme astiner n'est pas claire; elle pourrait venir d'un croisement entre le verbe ostiner et le nom moyen français astine (provocation, querelle, défi).[1]

Verbe Modifier

astiner \as.ti.ne\ pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’astiner)

  1. (Canada) (Populaire) (Très familier) (Rare) (Vieilli) Faire acte d'obstination.
    • Arrête de t'astiner pour rien.
  2. (Canada) (Populaire) (Très familier) (Rare) (Vieilli) Débattre avec quelqu'un dont l'opinion est contraire à la sienne.
    • Ils se sont astinés pendant deux heures.

NotesModifier

La forme ostiner est beaucoup plus fréquente dans le langage populaire parlé et écrit au Québec.

VariantesModifier

DérivésModifier

PrononciationModifier


RéférencesModifier

  1. Bovet, L. (1995). Faut-il s’obstiner, s’ostiner ou s’astiner? Voilà la question! Québec français, (98), p.110. Lien.