Cette page a été listée dans les pages à formater.
Merci de retirer ce bandeau si le format vous semble correspondre aux standards du Wiktionnaire.
→ À formater : Un exemple n’a pas pu être formaté par bot. Merci d’utiliser le modèle {{exemple}} pour le formater..
Voir aussi : atmosphere

Étymologie

modifier
(XVIIe siècle)[1] Du grec ancien ἀτμός, atmós (« vapeur ») et σφαῖρα, sphaîra (« balle, sphère »).

Nom commun

modifier
Singulier Pluriel
atmosphère atmosphères
\at.mɔs.fɛʁ\
 
L’atmosphère terrestre vue de l’espace
 
Diagramme montrant les différentes couches de l’atmosphère.

atmosphère \at.mɔs.fɛʁ\ féminin

  1. (Astronomie) (Au singulier) Air qui environne une planète, en particulier la Terre.
    • Très heureusement, aucun souffle de vent ne troublait l’atmosphère, et ce calme de l’air rendait le froid plus supportable. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • L’atmosphère avait été lourde pendant toute la journée, et le soir un orage terrible se déclara. Les coups de tonnerre se succédaient sans interruption ; la pluie tombait, torrentielle. — (Octave Mirbeau, La Chambre close, Ernest Flammarion, Paris, 1920)
    • On a parlé de dépôts glaciaires avant le Primaire, on en a cité au Permien ; cela semblerait indiquer que la terre n’était pas toujours plongée dans une atmosphère chaude, humide et nébuleuse dont on a longtemps gratifié les temps carbonifères. — (Henri Gaussen, Géographie des Plantes, Armand Colin, 1933, page 51)
  2. Air qu’on respire quelque part.
    • Il ventait dur, sans que l’atmosphère en fût rafraichie, car le vent soufflait du sud. — (Charles Le Goffic, Bourguignottes et pompons rouges, 1916, page 112)
    • L’atmosphère ne s’était pas éclaircie depuis le matin. Un brouillard captif de la forêt baignait les frondaisons jaunies. — (Alphonse de Châteaubriant, Monsieur des Lourdines, chapitre 2, 1910)
    • D’ailleurs, Bakou possède des quartiers, qui sont bien russes de mœurs et d’aspect, […], et au bout de ces rues, un port moderne, dont l’atmosphère s’encrasse des fumées de la houille, vomies par la cheminée des steamers. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, chapitre III, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
  3. (Physique) Tout fluide subtil et élastique qui enveloppe un corps et en suit les mouvements.
  4. (Astronomie) Couche gazeuse enveloppant les étoiles et planètes.
    • Tout d’abord, on désigne par « atmosphère » l’ensemble des couches à travers lesquelles l’énergie, produite au centre de l’étoile, […] interagit avec la matière pour former les photons qui sont finalement observés. — (Evry Schatzman et Françoise Praderie, Les Étoiles, CNRS Éditions, Savoirs actuels, 1990, page 72)
    • Bizarrement, l’ombre portée sur la Lune ne devait pas être noire mais rouge profond. Une étrangeté qui pourtant s'explique par un simple cours de physique. Dans une telle situation, l’atmosphère terrestre qui englobe notre planète joue en effet le rôle de lentille. — (Gaëlle Couderc, L’Éclipse, Lulu.com, 2011)
  5. (Métrologie) Unité de mesure de pression correspondant à la pression conventionnelle exercée par l’atmosphère terrestre au niveau de la mer, soit 1013,25 hectopascal. Le symbole : atm.
    • Les pompes fonctionnèrent aussitôt, et l’air fut emmagasiné dans le réservoir sous une pression de plusieurs atmosphères. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • — Nous sommes à une quarantaine de mètres sous terre, et, probablement, nous avons trente-cinq ou quarante mètres d’eau au-dessus de nous : cela veut dire que l’air subit une pression de quatre ou cinq atmosphères. Comment vit-on dans cet air comprimé ? voilà ce qu’il faudrait savoir et ce que nous allons apprendre à nos dépens, peut-être. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
    • C’est le résultat de notre mesure la plus soignée, faite avec de l’oxygène sous pression de 18 atmosphères. — (Pierre Curie, Propriétés magnétiques des corps à diverses températures; Annales de Chimie & de Physique, 7e série, t.V, Juillet 1895)
    • On peut opérer le lessivage avec une lessive de soude caustique à 4° B et sous pression de deux atmosphères. — (D. de Prat, Nouveau manuel complet de filature; 1re partie: Fibres animales & minérales, Encyclopédie Roret, 1914)
  6. (Sens figuré) Ambiance.
    • J’entrais dans la pièce, admirais les moulures des hauts murs d’un rose pâle, exceptionnellement colorés par le lampadaire à la lumière rose-orangée qui diffusait son atmosphère tamisée tout autour de nous. — (Axelle Bessière, Sous le ruban rouge, tome I, 2015, page 632)
    • Une atmosphère pesante et troublante régnait encore entre les murs aux boiseries sévères, sous le plafond à écussons. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
    • M’autorisez-vous, maintenant, s’informa-t-il, en affectant une rondeur pleine de suffisance, à évoquer l’atmosphère du crime ? — (Francis Carco, L’Homme de minuit, Éditions Albin Michel, Paris, 1938)
    • M. Edmond – J’ai besoin de changer d’atmosphère, et mon atmosphère, c’est toi.
      Mme Raymonde – C’est la première fois qu’on me traite d’atmosphère ! Si je suis une atmosphère, t’es un drôle de bled !
      — (Henri Jeanson, dialogues du film de Marcel Carné Hôtel du Nord, 1938)
    • Mais on dérape très vite, le médecin est aussi fou que ses patients, les infirmières sont déchaînées, l’atmosphère vire au pandémonium morbide et sexué. — (« Kill Me Please », une tendresse gore, dans Marianne (magazine), n° 707 du 6 novembre 2010, page 84)

Dérivés

modifier

Quasi-synonymes

modifier

Vocabulaire apparenté par le sens

modifier

Méronymes

modifier

Traductions

modifier
Traductions à trier
modifier

Prononciation

modifier

Anagrammes

modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi

modifier

Références

modifier