FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIIe siècle) La dérivation exacte n'est pas connue avec certitude, mais origine vraisemblablement de l'hindi, du chinois du 17e siècle 亞大 (yâtá) ou du tamoul, par le biais du commerce. Il existe en outre des documents iconographiques montrant la correspondance entre le nom chinois de la plante et ses appellations en langues occidentales, e.g. la planche illustrant l'attier dans le Flora sinensis du Père Michał Piotr Boym, jésuite polonais du XVIIe siècle. Dans cet ouvrage, ce dernier publia ses descriptions floristiques de plantes chinoises et importées, comme dans le cas de l'attier (Annona squamosa) (cf. illustration), dont la transcription qu'il fournit de son nom vernaculaire chinois était 亞大果子 (Yátá XuiAr) pour l'arbre  [1], et Yátá Kōçù pour le fruit. En effet, bien que l'attier soit natif de l'Amérique tropicale et de l'Afrique occidentale, il fut importé en Asie du Sud-Est dès le XVIe siècle. On peut noter aussi que l'arbre est connu depuis des temps immémoriaux sous le nom de zatte en Créole réunionnais à Saint-Leu de La Réunion.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
attier attiers
\a.tje\
 
(1656) Illustration de l'attier (1) et de son fruit, avec transcription du nom chinois d'époque "Yata XuiAr" [1].

attier \a.tje\ masculin

  1. (Botanique) Arbuste fruitier de la famille des annonacées originaire d’Amérique du Sud et d’Afrique de l’Ouest dont les fruits sont appelés pommes cannelles ou attes (Annona squamosa).
  2. (Botanique) (Désuet) (Plus rare) Ancien nom vernaculaire du corossolier (Annona muricata)[1].

SynonymesModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier


HomophonesModifier

ParonymesModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • attier sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • attier sur l’encyclopédie Vikidia  

RéférencesModifier