Français modifier

Étymologie modifier

 Composé de au, bord et de.

Locution prépositive modifier

au bord de \o bɔʁ də\

  1. À proximité de. (Dans l’espace ou dans le temps).
    • (Espace)Les deux feujs accostent Manuela et Naomie, deux bombes noires et mortelles qui tapinent au bord de la route. — (Johann Zarca, Le Boss de Boulogne, Don Quichotte éditions, 2014)
    • (Espace) Et puis il y avait ce doux vertige, déjà si souvent éprouvé en présence de Lindiwe. Cette impression de basculer, d’être au bord d’un abîme et que celui-ci l’attirait inexorablement. Il avait tant besoin de s’y précipiter. Un jour ou l’autre, il franchirait le pas. Il le savait. — (Philippe Morvan, Les Fils du Ciel, Calmann-Lévy, 2021)
    • (Temps)Au bord de l'explosion.

Locution adverbiale modifier

au bord de \o bɔʁ də\

  1. Sur le point de.
    • C'est pour cela qu'elle se sent si fragile, toujours au bord de revenir à Thomas, sans comprendre pourquoi. — (Sandrine Collette, Ces orages-là, J-C Lattès, 2021)
    • ...j'ai l'impression que chus au bord de commettre l'irréparable. — (Jérôme Wannepain, Francophonie et diversité linguistique, 2005, page 243)

Dérivés modifier

Traductions modifier