au milieu de

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De milieu.

Locution prépositive Modifier

au milieu de \o mi.ljø də\

  1. Au sein de ; entre ; parmi.
    • Les matches se disputaient au milieu d’un grand vacarme produit par les cris des parieurs comme les parties de chistera en Espagne. — (Alain Gerbault, À la poursuite du soleil, tome 1 : De New-York à Tahiti, 1929)
    • Au milieu de cette quiétude retentit soudain, ce soir là, le bruit d’une galopade lointaine. — (Out-el-Kouloub, Zariffa, dans Trois contes de l’Amour et de la Mort, 1940)
    • En ouvrant les yeux, je mis quelques secondes à reprendre contact avec la réalité. J’étais étendu, détaché et nu, au milieu des paras. — (Henri Alleg, La Question, 1957)
    • Tout, autour de moi, s’est écroulé en ténèbres. Au milieu de ce noir, je me suis accoudé sur ma table ronde, que la lampe ensoleille. — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)
    • Au milieu de ce maelström des hautes sphères financières, les entreprises font le gros dos. — (Arnaud Dumas, Crise bancaire : Se financer devient un luxe, dans L’Usine nouvelle, n°3256, 6 octobre 2011, page 31)
    • Voilà une existence qui n'a rien à voir avec celle que j'ai connue dans un bourg morvandiau, au milieu des toucheurs de bœufs et des mineurs. — (Lucien Taupenot, Un médecin d'hier se souvient: Hippocrate en Bourgogne, 2009, page 5)
    • (Figuré) Au milieu des affaires, il trouve des moments à donner à ses amis. — Il a péri au milieu de ses succès, de ses victoires.
  2. (Par extension) Bien avant dans.
    • Cette langue de terre s’avance au milieu de la mer.
    • Ce bras de mer s’avance au milieu des terres.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Proverbes et phrases toutes faitesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier