FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de audition avec le suffixe -if.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin auditif
\o.di.tif\

auditifs
\o.di.tif\
Féminin auditive
\o.di.tiv\
auditives
\o.di.tiv\

auditif \o.di.tif\

  1. (Anatomie) Relatif à l’audition ou à l’ouïe.
    • Cette différence entre la sensibilité auditive chez les deux batraciens tient, suivant les auteurs, à ce que, pour le crapaud, animal terrestre, le bruit a plus d’importance que pour la grenouille, animal aquatique. — (Jean Rostand, La vie des crapauds, 1933)
    • Il a été prouvé que la privation de sommeil entraîne une baisse de la résistance aux distractibilités visuelle et auditive (Harrison et Horne, 2000b). — (Florence Guiliani, La vigilance entrepreneuriale: les antécédents liés au sommeil du dirigeant de PME, Thèse de doctorat de Gestion et management, Université Montpellier, 2016, page 102)
    • L'oreille coupée de Van Gogh est probablement l'effet d'un rituel qui devait le protéger contre des hallucinations auditives. — (Bernard Duez, « La ritualité profane : une perspective psychanalytique », dans les Cahiers internationaux de sociologie, volume 92, Presses universitaires de France, 1992, page 77)

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
auditif auditifs
\o.di.tif\

auditif \o.di.tif\ masculin (pour une femme on dit : auditive)

  1. Personne chez qui l’ouïe est plus importante que pour la moyenne.
    • C’est un auditif.
    • Un auditif aurait en effet répondu : « ...je serais intéressé d’entendre la réponse... », ce qui paraît, a priori, plus logique puisqu’il s’agit d’une information auditive. — (Jacques-Antoine Malarewicz, Guide du voyageur perdu dans le dédale des relations humaines, 1991)

RéférencesModifier