Voir aussi : auguré

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin augurium (sens 1) et latin augur (sens 2).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
augure augures
\o.ɡyʁ\

augure \o.ɡyʁ\ masculin

  1. Présage par lequel on juge de l’avenir. Chez les Romains, il se disait des signes que les augures tiraient de l’observation du vol des oiseaux. Aujourd’hui il se dit de tout ce qui peut faire deviner l’avenir.
    • Et la raison encore, dis-moi, je te prie, Sganarelle, qui peut t’inspirer une peur d’un si mauvais augure ? — (Molière, Dom Juan ou le Festin de Pierre, 1665, acte I, scène I)
    • Les pas lourds des ouvriers qui passaient par escouades, le bruit des voitures de laitiers et de maraîchers frappèrent son oreille comme des sons de bon augure. Elle tressaillit à ce premier réveil de la ville. — (Anatole France, Le Lys rouge, 1894, réédition Le Livre de Poche, page 364)
    • Cet événement est bon pour notre projet, J’en conçois un heureux augure.
    • Vous présumez que mon entreprise réussira, j’en accepte l’augure.
    • Depuis le bord de la route, une pancarte de mauvais augure est brandie à son adresse: «bon débarras». — (AFP, Pour Trump, un week-end cauchemardesque de défaite, Le Journal de Montréal, 9 novembre 2020)
  2. (Antiquité) Prêtre dont la charge était d’observer le vol des oiseaux et la manière dont mangeaient les poulets sacrés, afin d’en tirer des présages pour la conduite des affaires publiques.
     
    Augure avec lituus.
    • Quintus Aucler se sentit plein d’indignation ; il maudissait ce tribun ignorant qui ne l’avait pas consulté ; il lui aurait dit : « Quel égarement te porte à t’adresser au ciel sous ces habits et sans avoir préalablement accompli aucun des rites sacrés ? Il serait simple encore de cacher ton costume risible sous la robe des flamines ; mais as-tu seulement consulté les augures ? les victimes sont-elles préparées ? les poulets sacrés ont-ils mangé l’orge ? a-t-on, du moins, orienté avec le lituus la place où tu devais accomplir le sacrifice ? C’est ainsi qu’on s’adresse aux dieux, qui ne dédaignent pas alors de répondre avec leur tonnerre. — (Gérard de Nerval, Quintus Aucler, 1851)
    • L’augure, consulté, mit en garde les consuls contre les risques de cette guerre.
  3. (Figuré) (Familier) Personne qui se prétend habile à prévoir l’avenir avec certitude.

SynonymesModifier

(Sens 1)

(Sens 2)

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe augurer
Indicatif Présent j’augure
il/elle/on augure
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que j’augure
qu’il/elle/on augure
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
augure

augure \o.ɡyʁ\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif du verbe augurer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif du verbe augurer.
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif du verbe augurer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif du verbe augurer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe augurer.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • augure sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • augure sur l’encyclopédie Vikidia  

RéférencesModifier