aurore boréale

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de aurore et de boréal.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
aurore boréale aurores boréales
\o.ʁɔʁ bɔ.ʁe.al\
 
Une aurore boréale en Alaska

aurore boréale \o.ʁɔʁ bɔ.ʁe.al\ féminin

  1. (Astronomie, Géographie, Géophysique) Phénomène lumineux qui paraît quelquefois la nuit dans le ciel dans l’hémisphère nord.
    • On voit là des soleils de minuit, des aurores boréales accompagnées d’étranges phénomènes météorologiques, des parhélies, images multiples du soleil ; la lune à son tour s’y montre avec son cortège de parasélènes. — (J.-J. Hayes, « La Mer libre du Pôle nord : les récentes explorations dans les régions arctiques et les explorations projetées », traduit de l’anglais par Ferdinand de Lanoye, dans la Revue contemporaine, vol. 104, 1869, p. 31)
    • À trente degrés du pôle, il n’est véritablement plus à sa place ! Le ciel de cette contrée, c’est le ciel pur et froid de l’hiver, ciel tout constellé, qu’enflamme parfois l’éclat d’une aurore boréale. C’est ici le pays de la nuit, non celui du jour […] — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • Les aurores boréales ou polaires s'observent quant à elles lorsque les particules du vent solaire qui se déplacent rapidement entrent en collision avec des gaz à basse pression dans la haute atmosphère terrestre, selon Environnement Canada. — (Radio-Canada, Aurores boréales et parhélies, ces phénomènes qui illuminent le ciel, radio-canada.ca, 9 février 2021)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

HyperonymesModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier