FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1868) → voir autonomie et -iste

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
autonomiste autonomistes
\ɔ.tɔ.nɔ.mist\
ou \o.to.no.mist\

autonomiste \ɔ.tɔ.nɔ.mist\ ou \o.to.no.mist\ masculin et féminin identiques

  1. (Politique) Relatif à l’autonomie politique d’un groupe humain, ou d’un territoire.
    • La propagande autonomiste n’en a cure, elle ne s’efforce pas de persuader, elle intimide et assène des contre-vérités. — (Pol Vandromme; Belgique - La Descente au tombeau, 2008)
    • « En même temps » corses et français, les insulaires ne sont pas tous ennemis de ce paradoxe du balancement, qui se rerouve également chez les dirigeants autonomistes et nationalistes qu’ils ont élus conjointement. — (Érik Emptaz, È à listessu tempu…, Le Canard Enchaîné, 7 février 2018, page 1)
  2. (En particulier) (Québec) Propre à une position selon laquelle le Québec doit activement aller chercher de nouveaux pouvoirs (constitutionnels ou administratifs) auprès du gouvernement fédéral, en refusant le statu quo, mais sans chercher la souveraineté.
    • Note : Cette orientation est la position officielle de l’Action démocratique du Québec, par opposition à celle du Parti libéral du Québec (fédéraliste) et à celle du Parti québécois (souverainiste). Depuis 2006, le terme est surtout utilisé en référence à la position de l’ADQ, mais il existe tout de même sans cette référence directe. Note : Le substantif autonomisme est encore relativement très rare.
    • Vision autonomiste, projet autonomiste, position autonomiste, discours autonomiste.
    • La position autonomiste de Mario Dumont lui permettait déjà de siphonner les votes des péquistes désenchantés soit par le leadership d’André Boiclair, soit par la perspective d’un autre référendum, ou par les deux. — (Le Devoir, 12 mars 2007)
    • Son propos est demeuré ambigu, volontairement peut-on penser, car parler de partition est certainement la meilleure façon pour lui de raviver la polarisation traditionnelle entre fédéralistes et souverainistes pour ainsi ramener au bercail les brebis attirées par le discours autonomiste de Mario Dumont. — (Le Devoir, 9 mars 2007)
    • Ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes, Benoît Pelletier est certainement le ministre le plus autonomiste du gouvernement Charest. — (Le Devoir, 19-20 mars 2005)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
autonomiste autonomistes
\ɔ.tɔ.nɔ.mist\
ou \o.to.no.mist\

autonomiste \ɔ.tɔ.nɔ.mist\ ou \o.to.no.mist\ masculin et féminin identiques

  1. Personne revendiquant l’autonomie d’un territoire.
    • Les autonomistes ou fédéralistes bretons vont jusqu’à prétendre, au contraire, que la Bretagne est mal traitée, mal desservie, mal outillée, maintenue de parti pris, en état de pauvreté. De telles outrances, il serait superflu de les discuter. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Relevons qu’une démarche du même type est pratiquée par les autonomistes corses ou bretons en lutte contre les institutions françaises. — (Maurice Satineau, Contestation politique et revendication nationaliste aux Antilles, 1986, page 229)
  2. (Vieilli) (Politique) Membre d'un groupuscule libertaire plus ou moins violent.
    • Deux méfiances sont particulièrement originales. Les « autonomistes » italiens voient poindre à l'horizon un étatisme transidéologique unissant dans une même tentative de domination le parti communiste et la démocratie chrétienne. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 41)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

ItalienModifier

Forme de nom commun Modifier

Singulier Pluriel
Masculin autonomista
\au.to.no.'mis.ta\
autonomisti
\au.to.no.'mis.ti\
Féminin autonomista
\au.to.no.'mis.ta\
autonomiste
\au.to.no.'mis.te\

autonomiste \au.to.no.ˈmis.te\ féminin

  1. Pluriel de autonomista.