autophobie

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1), (2) : Ce mot est originaire du grec ancien ; il est composé de deux racines : auto- (« soi-même »), et -phobie (« peur ») ; c’est donc étymologiquement la peur de soi-même.
(3) (fin du XIXe siècle) De auto, au sens d’automobile, et de -phobie

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
autophobie autophobies
\o.to.fɔ.bi\

autophobie \o.to.fɔ.bi\ féminin

  1. (Médecine) Peur de soi-même.
  2. (Médecine) Peur de la solitude.
  3. Haine ou peur de l’automobile
    • Maintenant, espérons que le ministère est guéri de son autophobie aiguë, et que nous ne verrons plus les chauffeurs persécutés hors de propos ; si quelque écervelé trouve très spirituel de se livrer à des vitesses fantastiques dans les centres populeux, sous peine d’accidents, les sportsmen raisonnables sont légion. — (L'Univers, la semaine sportive, 22 mai 1902)
    • AUTOPHOBIE: Les personnes les plus irritées contre les excès de l’automobilisme sont souvent les bicyclistes, qui furent eux-mêmes, quand ce sport se développa, en butte à l’hostilité des piétons. Feuilletez les vieilles collections de journaux, et vous y retrouverez les reproches, les critiques, les sommations, que l’on adresse aujourd'hui aux chauffeurs. — (Lucien Descaves, Les Annales politiques et littéraires : revue populaire paraissant le dimanche, 31 mai 1903)
    • « Pour en finir avec la criminalisation des automobilistes, les 15 et 22 mars 2020, choisissez Philippe Vardon », est-il écrit après une série de chiffres pas vraiment à la gloire de la mairie sortante et demandant un « stop à l’autophobie ». — (www.20minutes.fr, Municipales 2020 à Nice : Le candidat RN raille « l’autophobie » d’Estrosi sur… des faux PV, 27 janvier 2020)

SynonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier