Voir aussi : average

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du latin habere, avoir, avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
avérage avérages
\a.ve.ʁaʒ\

avérage \a.ve.ʁaʒ\ masculin

  1. (Provence) Petit bétail, ovin et caprin.
    • Le cheminement d’avérage est semblable, du terme « avoir » possession, à la signification spécialisée, en provençal du terme avérage = bétail menu, ovin ou caprin. — (Alain Collomp, La Maison du père, Famille et village en Haute-Provence aux XVIIe et XVIIIe siècles, Presses universitaires de France, 1983)
    • « L’avérage cabrun » est placé entre les « bestes lainues » et la dernière des bêtes à poil : le porc. — (Jean-Noël Passal, L’esprit de la chèvre, éditions Cheminements, 2005, page 17)
    • Or, beaucoup de particuliers, toujours au mépris des anciennes capitulations, ont pris silencieusement « l’habitude d’introduire divers troupeaux d’avérages étrangers qu’ils font dépaître durant l’été aux herbages communs, au détriment du public et du particulier ». — (Thérèse Sclafert, Cultures en Haute-Provence, S.E.V.P.E.N., 1959, page 173)

PrononciationModifier

RéférencesModifier