aventureux

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Dérivé de aventure avec le suffixe -eux.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin aventureux
\a.vɑ̃.ty.ʁø\
Féminin aventureuse
\a.vɑ̃.ty.ʁøz\
aventureuses
\a.vɑ̃.ty.ʁøz\

aventureux

  1. Qui s’aventure ; qui hasarde.
    • Je vous laisse à penser si ces tendances se développèrent pendant sa jeunesse aventureuse jetée aux quatre coins du monde. — (Jules Verne, Cinq semaines en ballon, J. Hetzel et Cie, Paris, 1863)
    • Personne n’ignore ce que fut cette aventureuse campagne du général Skobeleff contre les peuplades turkomènes, – campagne dont la création du chemin de fer transcaspien assura le succès définitif. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, chapitre V, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)
    • Pour rien au monde nous ne nous serions lancés dans une expédition aventureuse. — (Dieudonné Costes & Maurice Bellonte, Paris-New-York, 1930)
    • Quelques jeunes clubmen, dont l’imagination aventureuse s’était enflammée de patriotisme, s’entassèrent dans cinq ou six automobiles et partirent clandestinement pour Beacon Hill. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 234 de l’édition de 1921)
    • Le temps approche où le grand commerce va, plus que les guerres de chevalerie, tenter les jeunes Anglais aventureux. — (André Maurois, Histoire de l'Angleterre, Fayard & Cie, 1937, p.236)
    • Les Belges tenaient un rang très-distingué parmi les Gaulois, […]. Ceux-ci remplissaient tout le monde connu du fracas de leurs armes ; leurs bandes aventureuses étaient partout. — (François-Xavier Masson, Annales ardennaises, ou Histoire des lieux qui forment le département des Ardennes et des contrées voisines, Mézières : imprimerie Lelaurin, 1861, page 26)

TraductionsModifier

Nom commun Modifier

Singulier et pluriel
aventureux
\a.vɑ̃.ty.ʁø\

aventureux \a.vɑ̃.ty.ʁø\ masculin (pour une femme, on dit : aventureuse) singulier et pluriel identiques

  1. Personne qui aime à s’aventurer ou qui tente l'aventure.
    • Aux aventureux, l'Islande offre aussi l’attrait de l’inconnu. Le cœur de l’île, inhabité et inhabitable, est encore une terre incognito. — (Jules Leclercq, La Terre de glace, Féroë, Islande, les geysers, le mont Hékla, Paris : E. Plon & Cie, 1883, page 3)

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier