Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Composé de avoir, le, cul, entre, deux et chaise.

Locution verbale Modifier

avoir le cul entre deux chaises \a.vwaʁ lə ky ɑ̃.tʁə dø ʃɛz\

 
« Avoir le cul entre deux chaises »
  1. (Populaire) Être tiraillé entre deux situations.
    • La vieille, elle a vaguement évoqué la préfecture et les indemnisations. On voyait bien qu’elle avait le cul entre deux chaises. Sur le coup de l’expertise en bâtiment, elle ne me voyait pas trop, c’est certain.... — (Gérard-Fernand Bianchi, Le Corbillard n’avait pas de G.P.S., Lulu.com, 2013, p. 112)
    • Don avait le cul entre deux chaises. Il était à la fois un chanteur commercial et un explorateur. Il devenait évident qu’une catastrophe allait se produire entre Don et les frères DiMartino. — (Mike Barnes, Captain Beefheart : La Biographie, Éditions Camion blanc, traduit par Patrick Cazengler , 2012, chap. 12)
    • D’abord mal à l’aise, le cul entre deux chaises, ils ne tardaient pas à se sentir pousser des ailes quand, parlant cash, je leur conseillais de se tenir parés à toute éventualité, prêts à remplacer du jour au lendemain celui que j’avais dû nommer contraint et forcé, alors que ma préférence m’eût plus volontiers porté à les choisir, eux. — (Claude Durand, J’étais numéro un, Éditions Albin Michel, 2011)
    • — Le gouvernement tâtonne, d’après mon chef. Nos dirigeants ont le cul entre deux chaises, pardon pour l’expression : il faut chercher un moyen de dégommer ces bulles, tout en essayant de ne pas affoler l’opinion. — (Pierre Bordage, Les Dames blanches, L’Atalante, 2015)

VariantesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « avoir le cul entre deux chaises [Prononciation ?] »