Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Cette expression vient du monde de la voile. Lorsque la foudre va frapper le mât du bateau, il se met à vibrer et à bourdonner comme une ruche. On sait à ce moment-là grâce à ce phénomène que l’éclair est imminent. Avoir les abeilles, c’est sentir un danger proche Référence nécessaire.
D’après le livre de Déguignet (Mémoires d’un paysan bas-breton : 1834-1905), ce terme désigne le mal dont souffraient les trépanés ou les personnes ayant eu un accident à la tempe ou ayant les "écrouelles", c’est à dire une plaie suppurant à la tempe (à cause du bourdonnement dans les oreilles) Référence nécessaire.

Locution verbale Modifier

avoir les abeilles \a.vwaʁ le.z‿a.bɛj\ (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. (Argot) Être très en colère.
    • Bon, alors là, comment vous dire ? Ça m’a mis les abeilles, mais sévèrement. Un journaliste de Mediapart (dont je tairais[sic : tairai] le nom) avait dans son répertoire le “06” de Mme Nay. — (C’est dans l’ire, sur France 5 de Fabrice Arfi sur son blog le 29 septembre 2016)
  2. Sentir un danger imminent (information à préciser ou à vérifier).

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   avoir les abeilles figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : abeille.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier