avoir les foies

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Siècle à préciser) De avoir les foies blancs, car quelqu’un de normal a le foie rougeâtre.

Locution verbale Modifier

avoir les foies \a.vwaʁ lɛ fwa\ (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. (Populaire) Avoir peur.
    • Il m'accompagne jusqu'à la porte de mon hôtel : « Nous avons aussi des cajibis de nuit où dansent de très belles gonzesses. Si vous n’avez pas les foies, allez-y. » — (Philippe Soupault, Carte postale, Éditions des Cahiers libres, 1926, page 23)
    • Cette vieille chouette ne boit que du tilleul-menthe
      Son dentier s’entrechoque, j’ai les foies.
      — (Pierre Perret, Non, j’irai pas chez ma tante)
    • — Mais, si je me fais serrer ?
      — T’as les foies ? T'inquiètes pas, si on te poucave, je serai là.
      — (Bernard Chaigne, Nomade, L'Harmattan, 2011, page 15)

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier