avoir recours

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(XVIIIe siècle) Composée de avoir et de recours.

Locution verbale Modifier

avoir recours \a.vwaʁ ʁə.kuʁ\ transitif indirect (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. (Forme absolue) (Droit) Avoir la possibilité de réclamer, de faire valoir un droit.
    • Cette subrogation ne se fait pour le total que lorsque celui qui paie, doit avoir recours pour le total. — (Robert Joseph Pothier, Traités sur différentes matières de droit civil, Chez de Bure l'aîné, 1781, page 118)
  2. (Forme transitive) Utiliser, recourir, se servir de.
    1. (Avec le pronom y)
      • […] les juridictions ne devraient y avoir recours qu’avec beaucoup de circonspection pour éviter toute violation du droit […] — (Anne-Marie Thévenot-Werner, Le droit des agents internationaux à un recours effectif, Brill, 2016, page 793)
    2. (Avec la préposition à)
      • Quand on emploie l’albumine comme moyen d’émulsionner, on a recours au blanc d’œuf, et plus souvent encore au jaune d’œuf […] — (Eugène Soubeiran, Nouveau Traité de pharmacie théorique et pratique, 1837, page 60)
      • Quoique […] j’eusse économisé quelques sous sur mes omnibus et mes déjeuners, il me fallut, plusieurs fois, avoir recours à l’obligeance d’un ami afin de payer des termes en retard et les dettes criardes. — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
      • […] ; ils croyaient que le gouvernement effrayé finirait par avoir recours à leurs lumières ; […] — (Georges Sorel, Réflexions sur la violence, 1908, chapitre V, partie II)
      • […], une bande de soldats venant à passer, nous sommes témoins d’une razzia en règle. Mes gens ont une forte envie d’y prendre part, et je suis obligé d’avoir recours aux menaces pour les en empêcher. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, page 53)

TraductionsModifier

PrononciationModifier