avoir une araignée au plafond

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Expression datant du milieu du xixe siècle. Elle a été utilisée par les prostituées parisiennes. C'est une métaphore, dont le plafond indique le haut de la boîte crânienne, où il y a l'araignée, qui vit généralement dans des endroits négligés et qui véhicule une image de délabrement. Donc si l'on évoque une araignée dans un crâne, c'est pour dire que cette personne n'a pas un comportement normal, est un peu dérangée.

Locution verbale Modifier

avoir une araignée au plafond \a.vwa.ʁ‿y.n‿a.ʁɛ.ɲe o pla.fɔ̃\ (se conjugue → voir la conjugaison de avoir)

  1. Être dérangé, dingo, fou, maso, taré, etc.
    • Son propre devancier, qui fait partie des meubles, est à ramasser à la petite cuiller. Il a une araignée au plafond et il va falloir se cotiser pour lui assurer l'aide à la personne. — (Claude Durand, J'étais numéro un, Albin Michel, 2011)

VariantesModifier

SynonymesModifier

→ voir ne pas avoir toute sa tête

TraductionsModifier

PrononciationModifier

  • France (Lyon) : écouter « avoir une araignée au plafond [Prononciation ?] »
  • France (Vosges) : écouter « avoir une araignée au plafond [Prononciation ?] »