ayatollah

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du persan آیت‌الله, âyatollâh lui même venant de l’arabe آية الله, ʾāyatu llāh (« signe de Dieu »).

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ayatollah ayatollahs
\a.ja.tɔ.la\

ayatollah \a.ja.tɔ.la\ masculin

  1. Un des titres les plus élevés décerné à un membre du clergé chiite.
    • Sentant les États-Unis affabilis par leur différend avec l’ayatollah Khomeiny, elle décide de franchir la ligne rouge et pousser ses pions dans un pays neutre : l’Afgahnistan. — (Daniel Vernet, Petite histoire de la chute du communisme, p. 15, 2008)
  2. Personne particulièrement intransigeante sur un sujet précis.
    • tout en moquant les ayatollah[sic] de l'écologie — (Jean-Louis Sagot-Duvauroux, Pour la gratuité, Nouveaux espaces, 1995)
    • La Russie était apparue, non sans raison, aux yeux des ayatollahs du libéralisme pur, comme la terre de mission par excellence, l'endroit de la démonstration finale qui balaierait tous les doutes rémanents. — (Alain Girard & ‎Claude Neuschwander, Le libéralisme contre la démocratie: Le temps des citoyens, Éditions Syros, 1997)
    • On utilise sans vergogne l’arrière-pays, du moins sa partie non protégée, non mise en réserve pour accueillir des décharges intempestives, les fûts toxiques, les activités polluantes et les ayatollahs de l'écologie. — (Bernard Préel, Les deux songes de la ville, Éditions Descartes, 1995, p. 91)

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Du persan آیت‌الله, âyatollâh lui même venant de l'arabe.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ayatollah
\aɪ.ə.ˈtɒ.lə\
ayatollahs
\aɪ.ə.ˈtɒ.ləz\

ayatollah \aɪ.ə.ˈtɒ.lə\

  1. Ayatollah.

Voir aussiModifier

  • ayatollah sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais)