Voir aussi : babord, babòrd

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1484) Du néerlandais bakboord, de bak (« dos ») et boord (« bord »), « le bord qu’on a dans le dos » : en effet autrefois le gouvernail se fixait à tribord, on avait donc le côté bâbord dans le dos. Par ailleurs, la barre ou le moteur en poupe d'un bateau est généralement tenu de la main droite, le sens de bâbord est donc toujours le même. Référence nécessaire

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bâbord bâbords
\ba.bɔʁ\

bâbord \ba.bɔʁ\ masculin

  1. (Marine) Partie gauche d’un navire lorsque l’on regarde vers la proue.
    • Le célèbre pic fut laissé sur bâbord, et le Duncan, continuant sa marche rapide, coupa le tropique du cancer le 2 septembre. — (Jules Verne, Les Enfants du capitaine Grant, 1846)
    • J’ai fait allumer les fanaux de position, rouge bâbord et vert tribord. — (Guy de Maupassant, Sur l’eau)

Variantes orthographiquesModifier

AntonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   bâbord figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : bateau.

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
bâbord bâbords
\ba.bɔʁ\

bâbord \ba.bɔʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Marine) Du côté gauche d’un navire.
    • Le côté bâbord.

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • bâbord sur l’encyclopédie Wikipédia  
  • bâbord sur l’encyclopédie Vikidia  

RéférencesModifier

GalloModifier

ÉtymologieModifier

Du néerlandais bakboord.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bâbord bâbords
\Prononciation ?\

bâbord \Prononciation ?\ masculin (graphie ABCD)

  1. (Marine, Navigation) Bâbord.

RéférencesModifier

  • Régis Auffray, Le Petit Matao, Rue des Scribes, 2 novembre 2007, Broché, 1000 pages, ISBN 978-2906064645, page 101