Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Faisait beguer, besguer en ancien français (→ voir bègue) dont bégayer est issu par suffixation en -ayer.

Verbe Modifier

bégayer \be.ɡe.je\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Articuler mal les mots, les prononcer en hésitant et en répétant la même syllabe avant de prononcer celle qui suit.
    • Cet homme bégaie si fort qu’on a toutes les peines du monde à le comprendre.
    • On bégaie quelquefois par embarras, par timidité.
  2. Il se dit par analogie du Langage imparfait des enfants qui commencent à parler.
    • Cet enfant ne fait encore que bégayer.
  3. (Par extension) Parler de quelque chose d’une manière très vague, très imparfaite.
    • Les plus grands philosophes ne font que bégayer quand ils veulent parler de ce qui est inaccessible à la raison humaine.
  4. (Figuré) Reproduire les mêmes choses sans avancer.

bégayer \be.ɡe.je\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Commencer à apprendre a parler.
    • Cet enfant commence à bégayer quelques mots.
  2. Parler avec une voix mal assuré.
    • Cet écolier a bégayé sa leçon.
    • Il nous a bégayé de plates excuses.

DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier