Voir aussi : begonia, begónia, begônia

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Du nom de famille Bégon, en hommage à Michel Bégon, qui était le gouverneur de Saint-Domingue lorsque le botaniste français Charles Plumier découvrit cette plante.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bégonia bégonias
\be.gɔ.nja\
 
Bégonia annuel

bégonia \be.ɡɔ.nja\ masculin singulier

  1. (Botanique) Plante herbacée dont le genre Begonia est composé de plus de 900 espèces, originaires essentiellement de l’Amérique tropicale, et cultivées dans les jardins comme plantes d’agrément pour la variété et la grâce de leur feuillage et de leurs fleurs.
    • Tels les bégonias, dont on fait, dans les jardins, aujourd’hui, un si douloureux étalage. Au point que toute autre fleur en est exilée, et que toute la flore semble se restreindre à cette stupide plante, dont on dirait que les pétales sont découpés à l’emporte-pièce, dans quelque indigeste navet. — (Octave Mirbeau, Le Concombre fugitif, édition 1921)
    • Il y a des jours où la boucherie de Léonore, ses couteaux, sa hachette, ses poumons de bœuf gonflés que le courant d’air irise et balance, roses comme la pulpe du bégonia, me plaisent à l’égal d’une confiserie. — (Colette, La maison de Claudine, Hachette, 1922, réédition Le Livre de Poche, 1960, page 15)
    • Des bégonias rose thé étaient massés sous la fenêtre de la façade et des pensées formaient un tapis circulaire au pied d'un acacia. — (Raymond Chandler, L'homme qui aimait les chiens, traduction de Michel Philip et Andrew Poirier, dans Les ennuis, c'est mon problème, 2009)
    • Lundi 29 juillet 40.– Les jardins du Centre laïque sont raides et sans grâce, comme ceux des mairies. Les massifs sont bordés de buis, pas un arbre digne de ce nom ; quelques arbustes prétentieux et des bégonias, cette fleur de la République. — (Benoîte et Flora Groult, Journal à quatre mains, Denoël, 1962, page 50)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Apparentés étymologiquesModifier

Voir aussiModifier

  • bégonia sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier