Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Expression algérienne créée durant la période coloniale, formée de l’arabe beni, pluriel de ابن, ben (« fils »), et de oui oui exprimant un accord systématique [1].

Nom commun Modifier

béni-oui-oui \be.ni.wi.wi\ masculin invariable

  1. (Familier) (Péjoratif) Personne servile, qui approuve systématiquement la proposition d'une autorité.
    • À rebrousse-poil des sentiers battus, Onfray s'attire naturellement la haine des béni-oui-oui de toutes les chapelles. — (Basile de Koch, Histoire universelle de la Pensée de cro-Magnon à Steevy, 2005)
    • Ces hommes [les Algériens de 1954] ne pouvaient rester des « béni-oui-oui », des « cireurs de chaussures », l'idée de l'indépendance étant une force irrésistible. — (L'Humanité, 29 octobre 1984, p.10, col. 1)

AntonymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

RéférencesModifier