Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De bêche de mer.

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
bêche-de-mer bêches-de-mer
\bɛʃ də mɛʁ\

bêche-de-mer \bɛʃ.də.mɛʁ\ féminin

  1. (Zoologie) Synonyme de holothurie.
    • Fins gourmets, les Chinois se délectent d'une holothurie vivant dans les eaux tropicales, la bêche-de-mer. Les plongeurs indigènes vont la chercher entre les rochers de deux à quatre mètres de profondeur. — (Jean Heffer, Les États-Unis et le Pacifique, éd. Albin Michel, 1995, p. 42)
    • La bêche-de-mer, c'est ce que les anglophones appellent le Cucumber Sea (ou “concombre de mer”), et les habitants d'Extrême-Orient le tripang. Il s'agit en fait d'une grosse holothurie, animal marin très proche de l’étoile de mer. — (Bertrand Canavy, Comment soulager l’arthrite et les rhumatismes, Lulu.com, 2014, p. 20)

Variantes orthographiquesModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Invariable
bêche-de-mer
\bɛʃ.də.mɛʁ\

bêche-de-mer \bɛʃ.də.mɛʁ\ masculin

  1. (Linguistique) Sorte de langage créole.
    • Pour diriger les esclaves, les colons parlaient le "bêche-de-mer", un charabia fait d'un mélange de mots anglais, français et indigènes. Ce bêche-de-mer était le dialecte commun entre les Canaques et les rares habitants d'origine européenne des Salomon.
      L'absence de conjugaisons est l'une des caractéristiques les plus intéressantes du bêche-de-mer. Tous les verbes s'emploient à l'infinitif, précédés de l'expression passe-partout "moi", "toi" ou "lui", "y en a" ou encore "y en a moyen moi" (toi ou lui).
      — (Charles Durand, La langue française: atout ou obstacle ?, Presses Universitaires du Mirail, 1999, p. 66)
    • Au Vanuatu (ex-Nouvelles-Hébrides), le français est langue officielle avec l'anglais et le bêche-de-mer (bichelamar) ; mais le français est en recul devant l'anglais du fait de la politique menée par le gouvernement anglophone. — (Nicole Le Douarin & ‎Catherine Puigelier, Science, éthique et droit, éd. Odile Jacob, 2007, p. 53)

SynonymesModifier

TraductionsModifier