FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Tiré de Rabelais : beste à deux doz, dans Gargantua, chapitre 3 .

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
bête à deux dos bêtes à deux dos
\bɛ.t‿a dø do\

bête à deux dos \bɛ.t‿a dø do\ féminin

  1. (Sexualité) Couple lors d’un rapport sexuel en position du missionnaire.
    • Franchement, je ne vois pas quelle lecture peuvent s’interdire des femmes mariées qui font, ou ont le droit de faire la bête à deux dos toutes les nuits. — (Jules Renard, Correspondance de Jules Renard (1864-1910), F. Bernouard, 1927, volume 1, page 62)
    • Le seul reproche, au demeurant,
      Qu’aient pu mériter mes parents,
      C’est d’avoir pas joué plus tôt
      Le jeu de la bête à deux dos.
      Je suis né, même pas bâtard,
      Avec cinq siècles de retard.
      — (Georges Brassens, Le Moyenâgeux)
    • En Italie, un couple a été surpris en pleins ébats à l’heure des vêpres dans un confessionnal. C’est un fidèle, alerté par les gémissements peu équivoques de la bête à deux dos, qui a appelé les carabiniers de Cecina, en Toscane. — (Claire Maupas, INSOLITE : Dans un confessionnal point ne forniqueras, dans Courrier international (courrierinternational.com), 16 avril 2013)
    • Il a essayé de concevoir combien des six mille deux cents étudiants de Dupont étaient à ce moment en train de forniquer. Concevoir, au sens d'être doué d'un regard qui traverserait les murs pour découvrir toutes ces bêtes à deux dos occupées à se tortiller et à ruer et à y aller. — (Tom Wolfe, Moi, Charlotte Simmons, Robert Laffont, 2006, chapitre 5)

TraductionsModifier

RéférencesModifier