Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Dénominal de bêtise.

Verbe Modifier

bêtiser \be.ti.ze\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Dire des bêtises, des plaisanteries.
    • Les Hollandais, les Belges partaient ce matin, je me suis promené sur la place, devant leur auberge, en ayant l’air de bêtiser. — (Honoré de Balzac, Eugénie Grandet, 1834 ; p. 272 de l’éd. Houssiaux de 1855)
    • Le monde bêtise et marche sur la tête. — (Aurélie Connoir, Sans parole)
    • Je ne fais que bêtiser toute la journée et je suis encore surpris quand le soir arrive. — (Pierre Le Bastart de Villeneuve, Le vrai Limoëlan, 1984)
  2. (Haïti) Badiner.
    • Tous ceux qui, par dépit, avaient dit des méchancetés sur son compte : parce que c’était une femme tout de bon qu’il ne fallait pas essayer de dérespecter, une bougresse avec qui on ne pouvait pas bêtiser, faisaient leur mea culpa. — (Jacques Roumain, Gouverneurs de la rosée, 1944, page 16)

TraductionsModifier

PrononciationModifier