Français modifier

Étymologie modifier

De baasiste, avec le suffixe -iser.

Verbe modifier

baasiser \ba.a.si.ze\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Donner un caractère baasiste à.
    • Il ne s’agissait plus alors, comme en 1967, quand les programmes de la faculté ont été refondus, de s’assurer simplement le concours des enseignants en leur demandant de relier l'enseignement de la charî’a à une politique économique et sociale, mais, de façon utopique, de le pénétrer idéologiquement, de « contrecarrer la pensée religieuse subversive » en le « baasisant » (tab'îth) : dans l’espoir d’en changer la nature – dans un sens laïcisant - et de réaliser une transfusion de contenu dans le corpus savant. — (Bernard Botiveau, Loi islamique et droit dans les sociétés arabes, 1993)
    • Il décide de "Baasiser" la bureaucratie à raison de 30 à 50 000 hommes. — (site atthalin.pagesperso-orange.fr)
    • Cela fera pas mal de sous à l'État et protègera le pays de ceux qui veulent l'islamiser ou le baasiser ou le fakihiser! — (site www.lorientlejour.com (a l'etat corrigé en à l'État, accent ajouté à protegera))

Variantes modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes