LatinModifier

ÉtymologieModifier

Le Dictionnaire étymologique latin[1] explique :
Ce verbe et ses composés est archaïque et employé dans l’ancienne langue.
Au sujet de la première syllabe de ar-bĭtĕr, → voir ad-. De la latitude laissée à l’arbitre sont venus les sens de « pouvoir, bon plaisir » qu’ont pris arbitrium et le mot arbiter lui-même. Arbitrium avait donc primitivement un sens analogue à celui du français « recours ». Arbiter s’explique par arbitrium, et doit être entendu au sens passif : « celui qu'on va trouver, à qui l’on a recours ».
Pour la différence de quantité entre baetere et arbiter, → voir nubere et innubere.
Apparenté[1] au grec ancien βαίνω, baïnô (« aller ») et, pour le latin, à vado.

Verbe Modifier

baeto, infinitif : baetĕre \Prononciation ?\ intransitif (voir la conjugaison)

  1. Aller, marcher.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

VariantesModifier

DérivésModifier

RéférencesModifier