baladeuse

FrançaisModifier

Forme d’adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin baladeur
\ba.la.dœʁ\

baladeurs
\ba.la.dœʁ\
Féminin baladeuse
\ba.la.døz\
baladeuses
\ba.la.døz\

baladeuse \ba.la.døz\

  1. Féminin singulier de baladeur.
    • Quand les fils eurent grandi, Cadusseau leur acheta une voiture baladeuse à bras qu'ils chargeaient le matin de fruits et de légumes et ils s’en allaient, promenant leur marchandise autour de la ville, avant de venir, à un sou près, le soir, rendre leurs comptes dans la chambre somptueuse, où ne les attendaient bien souvent pour toute récompense qu'une hargne et deux soufflets. — (Marcel Jouhandeau, Chaminadour, Gallimard, 1941 et 1953, collection Le Livre de Poche, page 106.)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
baladeuse baladeuses
\ba.la.døz\
 
Baladeuse derrière un tramway (sens 2)

baladeuse \ba.la.døz\ féminin

  1. Lampe portative, habituellement alimentée par le secteur.
  2. (Transport) Remorque qui s'accroche à la voiture motrice d'un tramway.
    • Il était monté non pas dans la première voiture, mais dans la baladeuse, et, rencogné sur sa banquette, fumait sans discontinuer. — (Pierre Souvestre et Marcel Allain, Fantômas, La Guêpe rouge), 1912, Éditions Robert Laffont, Bouquins, tome 5, pages 611-612)
    • L’été, à la motrice était attachée une voiture à découvert, la « baladeuse », dont les sièges étaient orientés dans le sens de la marche. De grands rideaux protégeaient du soleil et de la pluie. Lorsque le tramway prenait de la vitesse, les hommes devaient retenir leur canotier et les femmes leur chapeau. — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 27.)
  3. Petite voiture de marchand ambulant.


TraductionsModifier

PrononciationModifier


Flamand occidentalModifier

ÉtymologieModifier

Du français baladeuse.

Nom commun Modifier

baladeuse

  1. Lampe portative, baladeuse.

RéférencesModifier