Voir aussi : Ballast

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Attesté en 1375, peu fréquent avant le XVIIIe siècle, ce mot nous vient, via les routes maritimes hanséatiques, du norvégien ou du danois ballast ou barlast (où il a le sens originel de « charge inutile ») et est composé de l’ancien nordique berr (« nu, simple ») qu’on retrouve dans l’anglais bare et de last (« charge ») que l’on retrouve dans lest.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ballast ballasts
\ba.last\
 
Ballast et voies ferrées (3).

ballast \ba.last\ masculin

  1. (Marine) Lest permettant de gérer la stabilité, l’assiette ou la gîte d’un navire.
    • Le relargage d’œufs ou de juvéniles lors du vidage de ballasts de navires en provenance de l’océan Pacifique est moins plausible, et aucune analyse ne vient le confirmer. — (Éric Rolland, avec la collaboration scientifique de Michel Kulbicki, Poisson-lion !, SCITEP éditions, 2015, p. 46)
    • Les nombreux virements de bord sont propices à l’apprentissage. Je transfère le ballast, je matosse sur l’autre bord, je vire, je transfère à nouveau le ballast, je matosse sur bâbord, je vire à nouveau... — (Gilles Le Baud, Je ne danse que sur les vagues : De la Course de l’Aurore à la Solitaire du Figaro, éd. Glénat, 2016)
    • Cette plante vasculaire proviendrait d’Asie et aurait été introduite dans nos milieux aquatiques par les vidanges de ballasts des navires et par les rejets d'eau d’aquariums domestiques. — (Myriophylle à épis : une bataille sous-marine, sur radio-canada.ca, 16 janvier 2021)
  2. (Marine) Réservoir d’un sous-marin contenant de l’air ou de l’eau pour régler son immersion.
  3. (Chemin de fer) Remblai de gravier que l’on tasse sur les voies ferrées pour assujettir les traverses.
    • A Massy-Palaiseau, un appareil spécial, dit sauterelle, a été installé par dessus la voie d'accès aux marchandises, pour permettre aux trains de ballast et de matériel venant de Juvisy, de continuer leur marche sur la deuxième voie posée. — (Revue générale des chemins de fer, vol. 18, part. 1, Paris : chez P. Vicq-Dunod, 1895, p. 332)
    • Vingt minutes apaisées avec, d’un côté, cette vie qui refaisait surface tandis que, de l’autre, le ballast qui défilait sous la rame aspirait à lui les humeurs sales du jour. — (Jean-Paul Didierlaurent, Le liseur de 6 h 27, Au Diable Vauvert, 2014, p. 53)
  4. (Électricité) Composant électrique utilisé pour réduire le courant électrique dans un circuit électrique.

Variantes orthographiquesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • ballast sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AfrikaansModifier

ÉtymologieModifier

Voir ci-dessus.

Nom commun Modifier

ballast \Prononciation ?\

  1. Ballast, lest.

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir ci-dessus.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ballast
\ˈbæl.əst\
ballasts
\ˈbæl.əsts\

ballast \ˈbæl.əst\

  1. (Marine) Ballast, lest.

Verbe Modifier

ballast \ˈbæl.əst\ transitif

  1. (Rare) (Marine) Ballaster ou déballaster pour assurer la stabilité du navire.
  2. (Rare) (Chemin de fer) Mettre du ballast entre les traverses des voies de chemin de fer.

PrononciationModifier

DanoisModifier

ÉtymologieModifier

Voir ci-dessus.

Nom commun Modifier

ballast \Prononciation ?\ masculin

  1. Ballast, lest.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

Voir ci-dessus.

Nom commun Modifier

ballast \Prononciation ?\

  1. Ballast, lest.

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 96,3 % des Flamands,
  • 97,0 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]


SuédoisModifier

ÉtymologieModifier

Voir ci-dessus.

Nom commun Modifier

Commun Indéfini Défini
Indénombrable ballast ballasten

ballast \Prononciation ?\ commun

  1. (Marine) Ballast.
  2. (Chemin de fer) Ballast.
  3. Variante de barlast.