Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom) (Date à préciser) Diminutif de balle (dans le sens « paquet de marchandise ») formé à l’aide du suffixe -ot.
(Adjectif) (Date à préciser) L’expression « c’est ballot » vient du mot ballot désignant un objet empaqueté (sorte de baluchon), un individu dont on dit qu’il est ballot est comme un ballot dénué de réflexion et balloté à droite et à gauche dans son cheminement sans paraître y prendre part.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ballot ballots
\ba.lo\
 
Un ballot de foin.

ballot \ba.lo\ masculin

  1. Petite balle de marchandises.
    • Tenez : faites donc faire un ballot de tout ce qui est envoyable, et me le jetez au roulage. — (L. Spach, Les professeurs de Français en Alsace, dans Revue d’Alsace, Vol. 14, 1863, p. 207)
    • Voilà votre ballot : (Désuet) Voilà votre fait, ce qui vous est propre.
  2. Balle ou botte de foin, de paille.
  3. Ensemble de bûches de bois maintenu par des cordes, en forme de cylindre, pour en faciliter le transport. (correspond généralement à un stère de bois)
  4. (Familier) (Péjoratif) Personne peu éveillée.
    • La même chose qu’à la catastrophe du Mans, prétendait un ballot qui n’avait pas pigé, à première vue, que la voiture du ténor roulait tout de même un peu moins vite que celle du malheureux pilote de course. — (Jo Barnais [Georges Auguste Charles Guibourg, dit Georgius], Mort aux ténors, ch. XI, Série noire, Gallimard, 1956, p. 93)
    • Le gros malin fait le ballot avec Martinguez, et un jour, il lui donne un peu d’alcool avec quelque chose dedans. — (Peter Cheyney, Les femmes s’en balancent, traduction de Michelle et Boris Vian, Gallimard, 1949, page 152)
    • On appelait les copains qui ne pouvaient nous voir :
      « Où êtes-vous ?
      – Cherchez, petits ballots dubalandars… »
      — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 110.)

TraductionsModifier

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin ballot
\ba.lo\

ballots
\ba.lo\
Féminin ballote
\ba.lot\
ballotes
\ba.lot\

ballot \ba.lo\

  1. (Europe) (Familier) Bête, stupide, mais sans conséquence.
    • Les gendarmes, même les gendarmes,
      Qui sont par nature si ballots,
      Se laissaient toucher par les charmes
      Du joli tableau

      — (Georges Brassens, Brave Margot, in Le Vent, 1953)
  2. (Europe) (Familier) Qui manque de chance, avec une connotation dérisoire voire moqueuse.
    • Il n’a pas changé l’heure de sa montre et a dormi une heure de moins, c’est ballot !
    • C’est ballot, ballot

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De l’italien ballotta.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
ballot
\ˈbæl.ət\
ballots
\ˈbæl.əts\

ballot \ˈbæl.ət\

  1. Scrutin.

Verbe Modifier

ballot \ˈbæl.ət\ intransitif (Rare)

  1. Voter, élire.

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

SynonymesModifier


PrononciationModifier

Same du NordModifier

Forme de nom commun Modifier

ballot /ˈbɑlːot/

  1. Forme possessive à la deuxième personne du singulier de ballu.

Forme de verbe Modifier

ballot /ˈbɑlːot/

  1. Première personne du pluriel du présent de l’impératif de ballat.