Voir aussi : Banna

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin banna
\Prononciation ?\

bannas
\Prononciation ?\
Féminin bannate
\Prononciation ?\
bannates
\Prononciation ?\

banna \Prononciation ?\

  1. Relatif à Bannes, commune française située dans le département de la Marne.

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe banner
Indicatif Présent
Imparfait
Passé simple
il/elle/on banna
Futur simple

banna \ba.na\

  1. Troisième personne du singulier du passé simple du verbe banner.

RéférencesModifier

  • Cette page utilise des renseignements venant du site habitants.fr.

BambaraModifier

ÉtymologieModifier

Le passé de ban.

Adjectif Modifier

banna \ba~.na\

  1. Fini, terminé.

PrononciationModifier

ChickasawModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Verbe Modifier

banna \Prononciation ?\

  1. Vouloir.

CorniqueModifier

ÉtymologieModifier

À comparer avec les mots banne, bannac’h en breton, bainne en gaélique.

Nom commun Modifier

banna \ˈbãnːa\ masculin (pluriel : banahow)

  1. Goutte.
  2. (Figuré) Quantité modeste.

GauloisModifier

ÉtymologieModifier

Apparait dans les noms propres Bannus, Banna et dans les toponymes Bannaciacus, Bannobriga et Benacus (ancien nom du lac de Garde)[1][2].
Remonte à une forme *bn̥dno- (pointe)[1][2].
Comparable au vieil irlandais benn (sommet, pointe, corne) et au gallois, cornique et breton ban/bann[1][2].

Nom commun Modifier

banna

  1. Pointe, sommet.
  2. (Par extension) Corne.

Variantes orthographiquesModifier

NotesModifier

Au sujet de la variante orthographique en -en-, X. Delamarre souligne que l’alternance -an- et -en- a déjà été remarquée ailleurs et il suppose une distinction dialectale[1].

RéférencesModifier

  • [1] : Xavier Delamarre, Dictionnaire de la langue gauloise : une approche linguistique du vieux-celtique continental, préf. de Pierre-Yves Lambert, Errance, Paris, 2003, 2e éd. ISBN 2-87772-237-6 (ISSN 0982-2720), page 66
  • [2] : Jean-Paul Savignac, Dictionnaire français-gaulois, La Différence, 2004 ISBN 978-2729115296, page 271