Voir aussi : baronné

Français modifier

Étymologie modifier

(Date à préciser) Dérivé de baron, avec le suffixe -onne.

Nom commun modifier

Singulier Pluriel
baronne baronnes
\ba.ʁɔn\

baronne \ba.ʁɔn\ féminin

  1. (Noblesse) Épouse ou veuve d’un baron.
    • Sang-diou ! baronne, dites à cette fille que je ferai sa fortune quand je serai roi de France, comme me le prédisent les astrologues. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, volume I, chapitre I)
    • Elle n’était cependant pas fâchée de devenir baronne et surtout châtelaine, mais elle aimait vraiment Hervé pour lui-même, et elle attendait avec impatience que le jour de son mariage fût fixé, […]. — (Fortuné du Boisgobey, Double-Blanc, Paris : chez Plon & Nourrit, 1889, part. 1, chap. 1.)
    • Jacquemin, que choyait la petite baronne ; Jacquemin, un des gardiens patentés de la gloire et de la gloriole, pour tous ceux qui, à Paris, vivent de tapage et pour le tapage, grandes dames éprises de réclames ou comédiennes affolées de rôles nouveaux ; Jacquemin, un des porte-plumes de la Renommée, reçu partout, choyé, adulé, caressé, pouleté, ce Jacquemin que le prince venait de revoir, très élégant, avec son stick et son monocle, et l’air pimpant, léger, dégagé, dédaigneux et qui disait, en homme habitué à toutes les élégances, fatigué de luxe, blasé de fêtes, n’estimant que ce qui est chic, comme on dit, coté et parfumé : Les belles petites sont rares ! — (Jules Claretie, Le prince Zilah, E. Dentu éditeur, Paris, 14e édition)
  2. (Noblesse) Femme détenant une baronnie (pour un homme, on dit : baron).
    • L’ancien échevin d’Anvers Philip Heylen, la présidente du Forum des organisations juives Regina Sluszny et le président du club de football City Pirates Michel Pradolini, entre autres, peuvent ainsi désormais officiellement être appelés baron ou baronne. — (Belga, Voici les nouveaux nobles belges, site www.7sur7.be, 14 novembre 2023)
    • Exemple d’utilisation manquant. (Ajouter)
  3. (Sens figuré) Femme puissante dans son domaine.
    • Mais il le fera, par respect pour sa grand-mère qu’il considère désormais comme une baronne de la drogue à Hillion, nouvelle plaque tournante de la drogue en Bretagne. — (Élise Laforest, Baleine sous caillou, Éditions Librinova, 2020, chap. 9)

Abréviations modifier

Variantes modifier

Traductions modifier

Forme de verbe modifier

Voir la conjugaison du verbe baronner
Indicatif Présent je baronne
il/elle/on baronne
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je baronne
qu’il/elle/on baronne
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
baronne

baronne \ba.ʁɔn\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe baronner.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe baronner.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe baronner.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe baronner.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe baronner.

Prononciation modifier

Anagrammes modifier

Modifier la liste d’anagrammes

Références modifier