FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) De barrer avec le suffixe -age.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
barrage barrages
\bɑ.ʁaʒ\
ou \ba.ʁaʒ\
 
Un barrage en Arizona. (2)

barrage \bɑ.ʁaʒ\ ou \ba.ʁaʒ\ masculin

  1. Barrière qui ferme un chemin[1].
    • Établir momentanément un barrage à l’entrée d’une rue où l’on pave.
  2. Constructions qui opposent un obstacle à un cours d’eau et qui ont pour objet de retenir l’eau, d’en élever le niveau, d’empêcher les inondations ou d’obtenir une force motrice[2].
    • On a fait un barrage sur la rivière pour les travaux du nouveau pont qu’on va construire.
  3. Rochers qui barrent une rivière [1].
  4. (Figuré) Obstacle imprévu. Opposition déterminée, concertée, en vue d’empêcher quelque chose.
    • Depuis dix ans, la politique l’avait condamné à vivre isolé derrière un barrage de camaraderie hypocrite et méfiante. — (Roger Martin du Gard, Les Thibault, Tome IV, La Consultation, 1922-1940)
    • Selon lui, la santé publique du Québec ne considère cependant pas que cette situation est un facteur important, majeur, déterminant de transmission de la maladie. Il n’est donc pas question de mettre des barrages à Saint-Sauveur , a-t-il dit. — (Radio-Canada, Délestage : « des cancers ne seront pas diagnostiqués », dit Diane Francoeur, radio-canada.ca, 8 décembre 2020)
  5. (Histoire) Droit de péage sur les voitures et les bêtes de somme, pour l’entretien des routes [2].
  6. (Commerce) (Vieilli) (Désuet) Linge ouvré [2].
  7. (Équitation) Dans certaines épreuves de sauts d’obstacles, parcours supplémentaire destiné à départager les ex æquos ayant fait un sans-faute.
  8. (Psychologie) Pause de quelques secondes en plein milieu de la conversation et reprise comme si rien ne s’était passé. Lié à la schizophrénie.
  9. (Police) Barrière fait par les policiers qui ferme un chemin, pour interpeller le conducteur d'un véhicule ou à une scène de crime.

SynonymesModifier

DérivésModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   barrage figure dans les recueils de vocabulaire en français ayant pour thème : barrage, pertuis.

TraductionsModifier

Traductions à trierModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

Voir aussiModifier

  • barrage sur le Dico des Ados 
  • barrage sur l’encyclopédie Vikidia  
  • barrage sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
barrage
\bə.ˈɹɑːʒ\
ou \ˈbæɹ.ɑːʒ\
barrages
\bə.ˈɹɑːʒ.ɪz\
ou \ˈbæɹ.ɑːʒ.ɪz\

barrage \ˈbæɹ.ɑːʒ\ ou \bə.ˈɹɑːʒ\ (Royaume-Uni)

  1. Barrage, digue (retenue d’eau). Note : On rencontre aussi la prononciation \ˈbɑː.ɹɪdʒ\ pour ce sens.
  2. (Militaire) Définition manquante ou à compléter. (Ajouter).

PrononciationModifier