FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom commun 1) (Date à préciser) Dérivé de barre avec le suffixe -ette.
(Nom commun 2) (Date à préciser) Apparenté à béret, de l'italien barretta lui même du bas latin, birretum dérivé de birrus (« capuche, capote »).

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
barrette barrettes
\ba.ʁɛt\

barrette \ba.ʁɛt\ féminin

  1. Petite barre.
    • La barrette d’une chaînette de montre.
  2. (Textile) Fils tendus recouverts par un point de broderie.
  3. Petite pince pour attacher les cheveux.
  4. Petite barre de haschisch (généralement moins de 10 grammes).
    • Les flics ont jeté sa barrette dans le caniveau.
  5. (Architecture des ordinateurs) Composant électronique permettant de stocker de la mémoire vive.
    • Mon ordinateur fonctionnerait mieux avec une barrette de mémoire supplémentaire.
  6. Petite barre traversant la charnière d’une tabatière.
  7. Petite barre d'une chaîne de gilet destinée à passer dans la boutonnière.
  8. Insigne d’une décoration quand on n’en porte pas la croix.
    • La barrette de mon Nicham Iftikhar qui a glissé je ne sais où. Bon Dieu de bon Dieu ! Moi qui étais déjà en retard ! — (Pierre Benoit, Monsieur de la Ferté, Albin Michel, 1934, Cercle du Bibliophile, page 225.)
  9. (Horlogerie) Rayon d’une roue de mécanisme horloger.
  10. (Construction) Paroi moulée de petite dimension.
  11. (Construction) Élément métallique servant à rendre solidaires deux profilés parallèles.

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
barrette barrettes
\ba.ʁɛt\
 
Portrait d’un homme vêtu d’un manteau au col de fourrure et coiffé d’une barrette. — (Commentaire de Anne Dubois de Groër dans Corneille de La Haye dit Corneille de Lyon, Paris, Arthena,‎ 1996, 311 pages, ISBN 2-903239-21-5, page 144)

barrette \ba.ʁɛt\ féminin

  1. Toque carrée à trois ou quatre cornes et qui peut se replier et s’aplatir.
  2. (Religion) Bonnet carré rouge que portent les cardinaux.
    • Recevoir la barrette : Être nommé cardinal.
  3. (Désuet) Anciens casques utilisés autrefois par les mineurs. Elles étaient en cuir ou carton bouilli.
    • La barrette ? C'est un vieux casque de mineur. Il a rempli nos verres. — Prenez-la si vous pouvez l'atteindre. Je pouvais. — Elles étaient en cuir bouilli, badigeonné avec une sorte de goudron pour les rigidifier. — (Sorj Chalandon, Le jour d'avant, Éd.Grasset, 2017)

VariantesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier



HomophonesModifier

Voir aussiModifier

  • barrette sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier

AnagrammesModifier