battre en retraite

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

 Composé de battre, en et retraite.

Locution verbale Modifier

battre en retraite \ba.tʁ‿ɑ̃ ʁə.tʁɛt\ (se conjugue → voir la conjugaison de battre)

  1. (Militaire) Fuir devant l’adversaire, abandonner le champ de bataille, abandonner la position.
    • Mais bientôt le bruit courut que les Russes avaient mis le feu dans leur ville, et qu’il allait falloir battre en retraite sur la Pologne, si l’on ne voulait pas périr de faim. — (Erckmann-Chatrian, Histoire d’un conscrit de 1813, J. Hetzel, 1864)
    • Le Prince fut le premier à saisir le danger de la situation et à battre en retraite. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 349 de l’édition de 1921)
    • Cette armée qui se disait la plus forte du monde avait renoncé au combat et s’empressait de battre en retraite. — (Jong-Nae Jo, ChaÎne Des Monts Taebaek: Volume 8, 2007)
  2. (Figuré) Faire demi-tour, faire machine arrière.
    • Et reculant devant la franchise tranquille de la petite qui répondait : Mais enfin, grand-mère, ne sois pas vieux jeu : Gonzague ne peut pas se marier avant plusieurs années ; on n'en parle même pas ; on s'aime, ça suffit… elle a fini par battre en retraite :
      — Après tout, après tout…
      — (Hervé Bazin, Cri de la chouette, Grasset, 1972, réédition Le Livre de Poche, page 112)
    • Le clivage s’opère là et la raison d’État plus que jamais devrait battre en retraite et la justice triompher. — (Méhana Mouhou, Affaire Dreyfus : conspiration dans la République, 2006)

TraductionsModifier

PrononciationModifier