bazardeur

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

Mot dérivé de bazarder avec le suffixe -eur.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bazardeur bazardeurs
\ba.zaʁ.dœʁ\

bazardeur \ba.zaʁ.dœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : bazardeuse)

  1. (Familier) Celui qui bazarde.
    • Enfin, il faut faire de l’argent; il reste encore quelques effets, et, bientôt, le marchand ambulant qu’on appelle ici bazardeur, est chargé de la dernière dépouille de celui qui sait mal diriger sa conduite. — (Carnet de la sabretache: revue d’histoire militaire rétrospective, Berger-Levrault et Cie, 1904, page 689)
    • Les journaux me comblent à l’époque de surnoms variés : le faux monnayeur, le charlatan monétaire, le bazardeur du franc, le jongleur du franc, le rongeur du franc… — (Luc Bourcier de Carbon, Analyse économique: deuxième année de licence, Éditions Montchrestien, 1970)
  2. Vendeur de bric-à-brac, camelot.
    • Le bazardeur est soufflé ; elle se croit chez Fior, cette petite conasse. — (Raymond Queneau, Zazie dans le métro, Gallimard, Paris, 1959)

TraductionsModifier

PrononciationModifier