Ouvrir le menu principal

Sommaire

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais bazooka.
Pour le sens agricole : de la marque Le Bazouka, fabriqué par les Établissements N. Vergauwe, au Pont-de-Velu, à Saint-Quentin (Aisne). — (La protection des cultures contre les oiseaux: étude sur les dégâts provoqués par Pigeons, Corvidés et Passereaux et les moyens de les limiter, Paris : Association de Coordination Technique Agricole, 1967, p.132)

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
bazooka bazookas
\ba.zu.ka\

bazooka \ba.zu.ka\ masculin

 
Soldat américain avec un bazooka de type M1 (1943).
  1. (Armement) Lance-roquettes antichar de courte portée.
    • Moins de cinq cents combattants. L’armement qui attend leurs compagnons ne comprend que des armes légères. Contre l’artillerie divisionnaire allemande et les automitrailleuses, pas un canon, pas un bazooka. — (André Malraux, Discours d’André Malraux aux Glières, 02.09.1973.)
    • Ce soudain branle-bas de combat gagna jusqu'à l’intendance. On vit des secrétaires, cuisiniers et autres non-combattants entourer les instructeurs pour s'initier rapidement au maniement du bazooka et du mortier de tranchée, et apprendre l'art de poser une mine. — (Peter Elstob, Bastogne : la bataille des Ardennes, traduit par André Comhaire, Verviers : Gérard & cie (collecion Marabout), 1970, p.51)
  2. (Agriculture) (Familier) Sorte d'engin d'effarouchement qui envoie des détonations répétées pour faire fuir les corbeaux, corneilles ou étourneaux.
    • Jean-Pierre Paris a lui aussi installé un « bazooka ». Toutes les 3/4 minutes, il tire un coup de canon. Censé effrayer les bestioles. Son engin lui a surtout permis de récolter une plainte. « Du côté de Mortagne, ça dérangeait des voisins ». Les corbeaux, eux, viennent toujours picorer ses semis de tournesol et de maïs. — (Dans les champs, un fléau nommé corbeau, dans Ouest-France, édition Orne, 17 juillet 2013)
    • Des centaines d'étourneaux envahissent par nuées les champs et s'en mettent plein le bec. « Il va falloir sortir le bazooka », déclare l'agriculteur, occupé à peser les paniers. Gloups ! Ça s'appelle la manière forte ! Rassurez-vous, le bazooka en question n'est destiné qu'à en imiter le bruit pour effrayer les oiseaux. — (La chasse des étourneaux au bazooka, dans La Voix du Nord, édition Calais, 11 juillet 2012)

VariantesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

  •   bazooka figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : arme.

TraductionsModifier

Forme de verbe Modifier

Voir la conjugaison du verbe bazooker
Indicatif Présent
Imparfait
Passé simple
il/elle/on bazooka
Futur simple

bazooka \ba.zu.ka\

  1. Troisième personne du singulier du passé simple de bazooker.

PrononciationModifier

Voir aussiModifier

  • bazooka sur l’encyclopédie Wikipédia  

AnglaisModifier

ÉtymologieModifier

(1942) De bazoo, apparenté à buccin, au néerlandais bazuin.

Nom commun Modifier

bazooka

  1. Bazooka.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

ItalienModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais bazooka.

Nom commun Modifier

Invariable
bazooka

bazooka \Prononciation ?\ masculin invariable

  1. Bazooka.

NéerlandaisModifier

ÉtymologieModifier

De l’anglais bazooka.

Nom commun Modifier

bazooka

  1. Bazooka.

SynonymesModifier

Taux de reconnaissanceModifier

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 91,9 % des Flamands,
  • 92,5 % des Néerlandais.

PrononciationModifier

RéférencesModifier

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]