bec de gaz

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Date à préciser) Composé de bec et de gaz.

Locution nominale Modifier

Singulier Pluriel
bec de gaz becs de gaz
\bɛk də ɡaz\

bec de gaz \bɛk də ɡaz\ masculin

  1. Ancien système d’éclairage, qui fonctionnait au gaz.
    • Je suis tellement troublé, que je ne vois pas très-distinctement autour de moi ; il me semble que nous sommes dans un bureau et que deux ou trois personnes penchées sur des tables écrivent à la lueur de plusieurs becs de gaz qui brûlent en chantant. — (Hector Malot, Sans famille, 1878)
  2. Ancien lampadaire pour l’éclairage urbain, qui fonctionnait au gaz.
    • Vers trois heures, un adjudant passe pour faire éteindre les feux inutiles. À Paris l’on éteint en ce moment un bec de gaz sur deux, mais nous n’obéissons pas — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
    • Les provinciaux, comme nous, ne se meuvent pas facilement au milieu de cette agitation et de ce bruit. Ils s’affolent et, pour éviter un cheval, ils se jettent sur un bec de gaz — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, réédition Le Livre de Poche, page 69)
  3. (Cinéma) Figurant.

HyponymesModifier

TraductionsModifier

PrononciationModifier

Voir aussiModifier