Ouvrir le menu principal

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Probablement début 20e siècle ; attesté en 1908) Composé de belgo- et de -phile.

Adjectif Modifier

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
belgophile belgophiles
\bɛl.ɡɔ.fil\

belgophile \bɛl.ɡɔ.fil\ masculin et féminin identiques

  1. Qui aime la Belgique, les Belges et les valeurs belges.
    • Pour en faire la démonstration, il faut rappeler d’abord que Félix Chazal avait vingt-deux ans, quand éclata la Révolution belge de 1830; qu’il se mit à la tête des Français belgophiles et des Belges francophiles qui allaient arracher le pays à la domination hollandaise; qu’il prit une part si magnifique à la lutte pour l’indépendance de la Belgique, qu’il conquit, comme à l'assaut, le grade de colonel de cavalerie à vingt-quatre ans et devint général et aide de camp du roi Léopold II à trente-deux, étant encore légalement français, puisqu’il ne devait acquérir la qualité de Belge, par l’effet de la grande naturalisation, que deux ans, plus tard. — (Deux apothéoses, Le Figaro, 30 août 1908)
    • Dans les deux tracts précédents, j’ai omis mainte manifestation belgophile de la France qui serait digne de demeurer dans nos mémoires. — (Anonyme, Ce que les Français ont fait pour les Belges, page 8, 1918)

DérivésModifier

AntonymesModifier

Vocabulaire apparenté par le sensModifier

TraductionsModifier