FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(1479) Écrit : benjuyn « substance résineuse aromatique » ; (1538) benioin. Emprunté au catalan benjuí de même sens attesté depuis 1430, lui-même emprunté à l’arabe لبان جاوي, lubān-ǧāwi (« encens de Java ») avec déglutination de la syllabe initiale lu confondue avec l’article catalan lo ; sur cette base, l’arabe a recréé بنزوين benzoïn.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
benjoin benjoins
\bɛ̃.ʒwɛ̃\

benjoin \bɛ̃.ʒwɛ̃\ masculin

  1. Sorte de baume, substance aromatique et résineuse qui découle des incisions faites au Styrax benjoin, arbre d’Extrême-Orient.
    • Il est des parfums frais comme des chairs d’enfants,
      Doux comme les hautbois, verts comme les prairies,
      - Et d’autres, corrompus, riches et triomphants,
      Ayant l’expansion des choses infinies,
      Comme l’ambre, le musc, le benjoin et l’encens,
      Qui chantent les transports de l’esprit et des sens.
      — (Charles Baudelaire ; « Correspondances »)
    • Et voilà que tout à coup, parmi tant de barbes rondes, ovales, carrées, qui floconnaient, qui frisaient, qui exhalaient ambre et benjoin, fut remarquée une barbe taillée en pointe. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • Le vent éternel du Souf bruissait dans les décombres et, dans son souffle tiède, une senteur de benjoin glissa. — (Isabelle Eberhardt, Le Major, 1903)
    • Ils échangent également du brésil contre de la cannelle, de l’encens et de l’alun, ainsi que des étoffes contre des clous de girofle et du benjoin.— (Laïdi Ali, « 11 - La guerre des épices est déclarée », dans : , Histoire mondiale de la guerre économique. sous la direction de Laïdi Ali. Paris, Perrin, « Hors collection », 2016, p. 183-210. URL : https://www-cairn-info.wikipedialibrary.idm.oclc.org/---page-183.htm)
  2. Nom français de la plante Imperatoria ostruthium L., de la famille des Apiacées.
    • On y introduit des substances diverses, des menthes pilées du benjoin de la sauge du styrax mêlés à du formol à du phénol à du permanganate à de l’eau oxygénée. — (Monique Wittig, Les Guérillères, Éditions de Minuit, page 69)


DérivésModifier

Apparentés étymologiquesModifier

TraductionsModifier

Voir aussiModifier

  • benjoin sur l’encyclopédie Wikipédia  

RéférencesModifier