Voir aussi : Berge

FrançaisModifier

ÉtymologieModifier

(Nom 1) Sans doute de l’indo-européen commun *bhergh- (« hauteur ») dont sont issus břeh en tchèque, brzeg en polonais, берег en russe (tous signifiant « berge ») et Berg (« montagne ») en allemand.
Il se rapproche du gallois bargodi, « surplomber », bargod, « bord ». Cependant le bas-latin berga, « garde, défense » (de l’allemand bergen, « défendre, protéger »), aurait peut-être pu donner par une évolution successive du sens « défense, fortification, meule », et finalement « bord escarpé ».
(Nom 2) Du romani berś (« année »).

Nom commun 1 Modifier

Singulier Pluriel
berge berges
\bɛʁʒ\

berge \bɛʁʒ\ féminin

  1. Bord relevé d’une rivière, d’un chemin, d’un fossé.
  2. (Marine) Certains rochers élevés à pic sur l'eau.

SynonymesModifier

DérivésModifier

TraductionsModifier

Nom commun 2Modifier

Singulier Pluriel
berge berges
\bɛʁʒ\

berge \bɛʁʒ\ féminin

  1. (Argot) (France) Année.
    • Même quarante berges après que tu es parti brailler la Chanson de Craonne sur le Chemin de Saint-Pierre, on se demande toujours comment t’as survécu à tout ça, le Vieux.— (Jacky Durand, Fraise, à la poursuite d'avril rouge, Libération le 20 avril 2017)

TraductionsModifier

PrononciationModifier

AnagrammesModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

AngevinModifier

ÉtymologieModifier

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun Modifier

Singulier Pluriel
berge berges
\Prononciation ?\

berge \Prononciation ?\ féminin

  1. Berge de foin.

RéférencesModifier

  • Charles Ménière, Glossaire angevin étymologique comparé avec différents dialectes, Lachèse et Dolbeau, Angers, 1881, page 191 à 562, p. 244 → [version en ligne]