Voir aussi : bésef

Étymologie

modifier
De l’arabe بزاف, bizaf (« beaucoup »).

Adverbe

modifier
Invariable
besef
\be.zɛf\

besef \be.zɛf\

  1. (Argot) Beaucoup.
    • Il n’y a pas besef à en dire. — (Léo Malet, L’envahissant cadavre de la plaine Monceau, 1959, chapitre VII)
    • Tu es très bien, un peu de ventre, pas besef de cheveux, mais t’es bien fait, pas trop musclé, surtout tu n’es pas difforme, comme la plupart des grands types. — (Albert Paraz, Une fille du tonnerre, 1984)

Variantes orthographiques

modifier

Traductions

modifier
→ voir beaucoup

Prononciation

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

besef \Prononciation ?\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?)

  1. Connaissance, conscience.

besef \Prononciation ?\

  1. Comprendre.

Synonymes

modifier

Étymologie

modifier
Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun

modifier

besef het \Prononciation ?\ (genre à préciser : {{m}}, {{f}}, {{mf}}, {{n}} ?) (Indénombrable)

  1. Connaissance, conscience, notion, intelligence, compréhension.
    • alle besef van tijd kwijt zijn : avoir perdu toute notion du temps.
    • geen goed besef van iets hebben : ne pas bien se rendre compte de quelque chose.
    • in het volle besef van : pleinement conscient de.
    • verantwoordelijkheidsbesef : sens des responsabilités.

Synonymes

modifier

Forme de verbe

modifier

besef \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du présent de beseffen.

Taux de reconnaissance

modifier
En 2013, ce mot était reconnu par[3] :
  • 99,2 % des Flamands,
  • 97,3 % des Néerlandais.

Prononciation

modifier

Références

modifier
  1. a b et c Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : aucun texte n’a été fourni pour les références nommées Duclos
  2. « bezef » dans Pataouète, Le langage populaire des Pieds-Noirs, www.pataouete.com → lire en ligne
  3. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]